Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

La ville de Bergerac fait la chasse aux crottes de chien

mardi 11 août 2015 à 19:56 Par Pauline Ben Ali, France Bleu Périgord

Depuis le 10 août, la ville a lancé une campagne de communication sur la propreté pour sensibiliser les habitants au ramassage systématique des crottes de chiens et des détritus. Plusieurs messages seront affichés en ville pendant trois semaines.

Motocrottes au travail
Motocrottes au travail © Radio France

La campagne de propreté se concentre autour de trois thèmes : "pas sur le trottoir", "Je jette à la poubelle" et "J'entretiens devant chez moi" . Des messages qui seront affichés pendant trois semaines sur des panneaux publicitaires de la ville. Histoire de montrer l'exemple notamment devant les touristes nombreux à cette saison.

Dans le sac de Dina qui promène sa chienne dans les rues de la ville, il y a tout l'équipement anti-crotte "Vous avez une petite pince, vous prenez avec le sac puis vous jetez" , car sa chienne Lola n'a pas l'habitude de prévenir quand elle a une envie pressante. Ces petits sacs en plastique manquent un peu en centre-ville selon Claudie une commerçante qui a déjà fait l'expérience d'une déjection juste devant la porte de sa bijouterie "J'ai fait SOS moto crotte d'urgence !" plaisante la commerçante.

Si le sujet prête à rire, le coût du nettoyage pour la ville de Bergerac n'est pas anodin, *"1,5 millions d'euros par an en service propreté"* ** comptabilise Christian Bordenave, l'adjoint au maire en charge de la propreté. Et si certains habitants lui rétorquent souvent qu'ils payent suffisamment d'impôts pour ne pas avoir à nettoyer devant le pas de leur porte, l'adjoint au maire leur répond "qu'il faudrait peut-être augmenter les impôts" si l'on devait faire entièrement payer le nettoyage de la ville aux contribuables. 

 

Une piqûre de rappel aux habitants est nécessaire selon Christian Bordenave, adjoint au maire de la ville de Bergerac.