Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

La ville de Cavignac vend aux enchères un immeuble dans le centre historique de Bordeaux

dimanche 18 mars 2018 à 17:53 Par Olivia Chandioux, France Bleu Gironde

La ville de Cavignac vend aux enchères sur le site Agorastore un immeuble situé Place du Parlement à Bordeaux. Un immeuble légué à la commune par Yves Courpon, un viticulteur cavignacais décédé en janvier 2017. Mise à prix : 3 144 000 euros.

Les enchères auront lieu sur Internet du 10 au 15 juin.
Les enchères auront lieu sur Internet du 10 au 15 juin. - Capture d'écran site Agorastore

Bordeaux, France

A vendre, immeuble de quatre étages, 726 m². Idéalement situé place du Parlement à Bordeaux. Mise à prix : 3 144 000 euros. C'est la petite annonce que l'on peut retrouver sur le site Agorastore. Et pour cause, la ville de Cavignac vend sur le site aux enchères cet immeuble situé dans l'hypercentre bordelais. Un immeuble légué à la commune par Yves Courpon, un viticulteur décédé en janvier 2017. N'ayant pas d'enfant, il a laissé à la commune une dizaine de maisons et des bâtiments sur Cavignac, quatre maisons sur Cézac avec des bois et des prés, et donc ce fameux immeuble place du Parlement à Bordeaux, où se situe le restaurant Toto.

Pour enchérir sur le site, il faut au préalable avoir visité l'immeuble

Une vente hors norme que le maire de Cavignac, Jean-Jacques Edard, a donc préféré confier au site Agorastore : "En tant que collectivité locale, on ne peut pas effectuer une vente d'immeuble de gré à gré, parce qu'il faut que nous fassions une publicité qui permette à un maximum de personnes de voir le bien que l'on propose à la vente." Passer par ce site permet également certaines garanties précise l'élu : "Les personnes qui vont se manifester auprès d'Agorastore comme étant intéressées pour réaliser une enchère en ligne devront, entre autres conditions, visiter l'immeuble."

Ce legs est un bonheur immense, et une grande chance." Jean-Jacques Edard, maire de Cavignac

La transmission de ce patrimoine exceptionnel a mis du temps à être effectif, le maire a du multiplier les démarches : "Nous sommes légataires et non héritiers, Monsieur Courpon n'avait pas d'enfants, mais il a quand même des héritiers, en l'occurrence des héritières, que notre notaire a du trouver. Ces héritières devaient accepter leur part puis valider le legs attribué à la commune. Ensuite, nous avons du prendre rendez-vous avec le fisc pour établir ce que nous allions devoir payer comme impôt sur cet héritage."

Les enchères auront lieu du 10 au 15 juin

Si la commune ce sépare de cet immeuble bordelais, c'est qu'elle a décidé de garder la propriété cavignacaise d'Yves Courpon. Un vignoble en Côtes de Blaye de 22 hectares ainsi que la belle propriété viticole attenante. L'objectif grâce aux sous de la vente : moderniser les chais, monter le vin en gamme et transformer la propriété en un lieu accessible pour les habitants de la commune. Le maire espère que les enchères monteront au moins jusqu'à 5 millions d'euros. Des enchères en ligne qui auront lieu sut le site d'Agorastore du 11 au 15 juin.

A lire aussi : Gironde : un habitant de Cavignac lègue son héritage à sa commune... mais ça n'est pas si simple