Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Landes : un tout nouveau robot tondeuse télécommandé en test le long de la 2x2 voies

-
Par , France Bleu Gascogne

Depuis le mois de juin, le département des Landes teste un nouvel engin : un robot-tondeuse qui coupe l'herbe à distance, le long des routes. Une façon de favoriser la sécurité des agents mais aussi de ne plus gêner les conducteurs.

3 agents sont pour l'instant formés à l'utilisation du robot tondeuse
3 agents sont pour l'instant formés à l'utilisation du robot tondeuse © Radio France - Lou Bourdy

Département Landes, France

Vous l'avez peut être vu sur le bord de la route, entre Mont-de-Marsan et Tartas. Depuis le mois de juin, un drôle de robot tondeuse télécommandé coupe l'herbe sur le long de la 2x2 voies. L'engin est télécommandé à distance par un agent, plusieurs mètres plus loin. 

Lourd de plus d'une tonne, long de plus de deux mètres, le robot tondeuse est en ce moment en phase de test le long de la 2x2 voies. Pour l'instant, trois agents sont formés à son utilisation, dont Grégory, présent sur place ce jour là : "J'ai une manette pour avancer et reculer, monter et descendre, et un bouton pour régler la vitesse. Son utilisation est relativement simple, c'est à portée de tous les agents."

Cette machine a coûté près de 70 000 € au département des Landes - Radio France
Cette machine a coûté près de 70 000 € au département des Landes © Radio France - Lou Bourdy

Le robot-tondeuse a pour objectif de premier de renforcer la sécurité des agents qui travaillent le long des routes. "De façon plus traditionnelle, la tonte de l'herbe nécessite la venue d'engins spéciaux, tels que des débroussailleuses. Il faut alors bloquer toute une voie de la route, ce qui gêne les conducteurs et peut mettre en danger les agents", confie Jean-Luc Crabos, responsable de l’Unité Territoriale Spécialisée en charge de la 2x2voies. 

Mais pour Grégory, l'agent formé à l'utilisation du robot, l'engin n'est pas voué à remplacer toutes les épareuses : "Moi je préfère être derrière une glissière, en sécurité, et suivre la machine, que d'être sur un tracteur. L'engin est plus mobile, on voit mieux le terrain. Après chacun son choix, je pense que le robot ne peut pas remplacer totalement la débroussailleuse traditionnelle, et le tracteur ne pourra pas non plus se passer du robot-tondeuse." 

Cette machine a coûté près de 70 000 € au département des Landes. Pour l'instant, le robot est en phase de test. Un bilan sera dressé à la fin de la saison de la tonte, vers le mois d'octobre, pour évaluer son efficacité.