Infos

Le 30 octobre passage à l'heure d'hiver

Par Véronique Houdan, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu Nord et France Bleu Picardie jeudi 27 octobre 2016 à 16:18

Le passage à l'heure d'hiver
Le passage à l'heure d'hiver © Visactu

Dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 octobre, à 3h il faudra reculer les montres d'une heure pour le passage à l'heure d'hiver.

Deux fois par an, la France 'change' d'heure. Ces dates ont été fixées au dernier dimanche de mars à 2 heures (pour passer à 3 heures) l'été et au dernier dimanche d'octobre à 3 heures (pour revenir à 2 heures) l'hiver. C'est ainsi que dans la nuit de samedi à dimanche il faudra reculer les montres d'une heure pour passer à l'heure d'hiver.

Astuce : pour ceux qui hésitent entre avancer et reculer sa montre à ces changements d'heure, voici un moyen tout simple :

En AVril on AVance et en octobRE on Recule.

Dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 octobre - Visactu
Dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 octobre © Visactu

Nous n'aurons plus qu'une heure d'avance sur le soleil contre deux heures d'avance en été.

Un peu d'histoire

L'idée est attribuée à Benjamin Franklin, physicien, écrivain et diplomate américain en 1784. Il faudra attendre plus de 130 ans pour qu'elle soit appliquée.
Le premier changement d'heure a eu lieu le 14 juin 1916 en Allemagne et en Autriche-Hongrie. En ces temps difficiles, l'objectif était de conserver du charbon pour l'effort de guerre. La France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont adopté cette mesure la même année pour les mêmes raisons. La paix revenue, cette décision a été abandonnée. Elle reviendra en France en 1975, cette fois encore pour économiser de l'énergie en pleine crise pétrolière.
Aujourd'hui, plus de 70 pays dans le monde ont adopté le changement d'heure, à des dates différentes. Dans l'Union Européenne, tous les pays changent d'heure à la même date.

Pour ou contre ?

Les français restent partagés sur l'efficacité du changement d'heure. Outre le fait que les économies réalisées sont relativement faibles, de l'ordre de 1% (d'après l'ADEME, en 2009, ces gains ont représenté de l’ordre de 440 GWh, soit l’équivalent de la consommation en éclairage d’environ 800 000 ménages), beaucoup invoquent un impact sur la santé.

Ce que les français pensent du changement d'heure - Visactu
Ce que les français pensent du changement d'heure © Visactu

Partager sur :