Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Le Biot : le conseil municipal met un terme à la polémique sur les cloches des vaches

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Le conseil municipal du Biot a tranché. Pas question d'enlever les cloches des vaches, malgré la pétition de douze propriétaires de résidences secondaires excédés par le bruit. La fin d'une polémique qui a résonné bien au-delà des frontières du petit village haut-savoyard.

Les cloches de la discorde au Biot en Haute-Savoie
Les cloches de la discorde au Biot en Haute-Savoie © Maxppp - Grégory Yetchmeniza

Le conseil municipal du petit village du Biot met un terme à la polémique sur les cloches des vaches. Réunis jeudi soir, les onze élus de la commune ont décidé de ne pas donner suite à la pétition lancée par 12 propriétaires de résidences secondaires au col du Corbier, presque exclusivement des britanniques, excédés par le bruit des sonnailles accrochées aux cous des bêtes de l'alpage voisin de leurs chalets.

Le conseil municipal du Biot a mis un terme jeudi soir à la polémique sur les cloches des vaches - Radio France
Le conseil municipal du Biot a mis un terme jeudi soir à la polémique sur les cloches des vaches © Radio France - Nicolas Peronnet

ECOUTEZ le reportage lors du conseil municipal

La polémique a enflammé les réseaux sociaux et résonné dans la France entière, même bien au delà. Sur internet, une pétition signée jusqu'en Australie et au Canada, a recueilli plus de 110.000 signatures. Vendredi dernier, 400 personnes avaient même manifesté en pleine nuit au col au nom du respect du patrimoine local.

400 personnes en pleine nuit en faveur des cloches des vaches, au col du Corbier - Maxppp
400 personnes en pleine nuit en faveur des cloches des vaches, au col du Corbier © Maxppp - Grégory Yetchmeniza

Le maire Henri-Victor Tournier, qui a reçu prés de 2.000 mails de soutien, a fait adopter une délibération de soutien à l'éleveur ainsi qu'un vœu pour le respect des traditions locales : "Qu'on arrête une fois pour toutes cette polémique. On va garder nos cloches. Par ce vœu du conseil municipal, on ne fait que conserver nos traditions".

Le maire du Biot a reçu prés de 2.000 mails de soutien.  - Radio France
Le maire du Biot a reçu prés de 2.000 mails de soutien. © Radio France - Nicolas Peronnet

ECOUTEZ le maire du Biot Henri-Victor Tournier

Les propriétaires à l'origine de la pétition, invités à s'exprimer devant le conseil, ont préféré décliner l'invitation. Les élus ont tout de même fait un geste, promettant de déplacer l'abreuvoir pour limiter le déplacement des vaches, et le bruit qui va avec.

Le Biot, en Haute-Savoie - Radio France
Le Biot, en Haute-Savoie © Radio France - Denis Souilla
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu