Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Élections législatives 2017 en Occitanie

Un candidat aux législatives vend des graines de haricots pour financer sa campagne

lundi 27 mars 2017 à 12:54 Par Sébastien Berriot, France Bleu Roussillon et France Bleu

C'est une idée plutôt originale. Pour financer sa campagne électorale, Philippe Assens, candidat aux législatives dans les Pyrénées-Orientales, vend des graines de haricots sur les marchés et dans les réunions publiques.

Les graines sont vendues sur les marchés et lors des réunions publiques
Les graines sont vendues sur les marchés et lors des réunions publiques © Radio France - Sébastien Berriot

Philippe Assens vient d’avoir une idée assez originale pour financer sa campagne en vue des prochaines élections législatives dans la troisième circonscription des Pyrénées-Orientales.

Le candidat du mouvement La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon a décidé de vendre des graines de haricots. Il propose ses graines sur les marchés ou bien lors des réunions publiques qu'il organise à travers la circonscription.

Philippe Assens propose ses graines aux habitants, comme ici à Baixas - Radio France
Philippe Assens propose ses graines aux habitants, comme ici à Baixas © Radio France - Sébastien Berriot

Philippe Assens espère que cette vente lui permettra de financer par exemple les affiches pour sa campagne. Il a besoin au total de 15 000 euros, une somme que son mouvement n'a pas les moyens de payer.

Le candidat a expliqué à France Bleu Roussillon que cette idée correspond à ses valeurs. "C’est en lien, dit-il, avec la campagne de Jean-Luc Mélenchon qui souhaite inscrire dans la Constitution la règle verte. Il ne faut prendre à la terre que ce qu’elle est capable de régénérer."

Le candidat se montre optimiste sur le résultat de cette vente. "Les gens trouvent cela sympathique, affirme-t-il. Il y a même des personnes qui votent Marine Le Pen par exemple, qui me disent : 'C’est bien, on n’est pas d’accord avec vos idées, mais on vous soutient. On prend quelques graines."

"Merci pour cette idée qui nous fait un peu rêver dans un contexte politique d'une grande tristesse, réagit une électrice. Je vais donner 10 euros, en plus c'est un financement qui est honnête."

Philippe Assens espère vendre les 300 sachets de graines d'haricots qu'il a commandés. Les acheteurs sont libres de donner la somme qu'ils souhaitent.