Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Bicentenaire de la mort de Napoléon

EN IMAGES - Le coffre sous la statue de Napoléon à Rouen livre (un peu) ses secrets

Le coffre découvert sous la statue de Napoléon, à Rouen, commence à livrer ses secrets. A l'intérieur se trouvaient des liasses de documents et un cylindre en laiton. Ces objets sont en cours de restauration à Paris. Sur les feuillets, on découvre le nom des souscripteurs de la statue.

Ce document a été découvert sous la statue de Napoléon à Rouen.
Ce document a été découvert sous la statue de Napoléon à Rouen. - Atelier Coralie Barbe avec la collaboration d'Isabelle Chavanne

En juillet 2020, la statue de Napoléon, qui trône sur son cheval place de l'Hôtel de Ville à Rouen, est retirée. Elle doit être restaurée, une des pattes du cheval est fissurée. Les agents municipaux découvrent alors dans le socle un coffre, placé là au moment où la statue a été érigée en 1865. Ce coffre a été ouvert en décembre dernier, à l'intérieur se trouvaient trois liasses de feuillets et un cylindre en laiton.

Ces objets ont d'abord passé trois mois au frais, dans un réfrigérateur spécifique mis à disposition par le laboratoire agro-alimentaire du Département de Seine-Maritime, pour éviter tous risques de moisissures ou de bactéries.  Ils sont désormais sont en cours de restauration à l'atelier Coralie Barbe, à Paris. 

Les liasses de documents retrouvés sous la statue de Napoléon contiennent les noms des souscripteurs.
Les liasses de documents retrouvés sous la statue de Napoléon contiennent les noms des souscripteurs. - Atelier Coralie Barbe avec la collaboration d'Isabelle Chavanne

Le travail s'avère long et délicat. Depuis un siècle et demi, "les documents étaient confinés et imbibés", rappelle Isabelle Chavanne, l'une des restauratrices en charge du projet. Et les trois liasses retrouvées dans le coffre contiennent chacune plus d'un millier de feuillets, qui n'étaient pas reliés entre eux. Détachés un à un, ils sont ensuite "stabilisés et séchés pour pouvoir être numérisés". Sur ces feuillets on découvre le nom des souscripteurs qui ont contribué à ériger la statue de Napoléon. "On a une liste de souscripteurs et des sommes allouées en regard des noms, qui sont inscrits en manuscrit", raconte Isabelle Chavanne. 

Les feuillets sont détachés un à un en vue d'être numérisés.
Les feuillets sont détachés un à un en vue d'être numérisés. - Atelier Coralie Barbe avec la collaboration d'Isabelle Chavanne

Napoléon était déjà en 1865 sujet à controverse

On trouve également le nom de la commune du souscripteur, dans certains cas il s'agit d'un quartier de Rouen comme "place du Havre". Mais l'encre a parfois pâli et rendu ces mentions illisibles. Les restauratrices ont découvert aussi des feuillets envoyés directement aux maires et aux curés du département de la Seine-Inférieure, comme s'appelait la Seine-Maritime à cette époque. Ce sera peut-être l'occasion d'apprendre qui souhaitait - ou pas - ériger une statue à la gloire de Napoléon. L'homme était déjà sujet à controverse à l'époque. "Ça va donner une indication sur la volonté des maires, à quelle hauteur ils voulaient contribuer pour ce monument", explique Julie Tyrlik, une des restauratrices de l'atelier Coralie Barbe. On devrait découvrir à la fin de l’été 2021 les noms des habitants de Rouen et des communes voisines ayant souscrit de 1852 à 1865 à l’érection de cette statue.

Une liasse comme celle-ci contient plus d'un millier de feuillets à restaurer.
Une liasse comme celle-ci contient plus d'un millier de feuillets à restaurer. - Atelier Coralie Barbe avec la collaboration d'Isabelle Chavanne

Le cylindre en laiton n'a pas encore été étudié. En le manipulant, les conservatrices ont acté qu'il y avait bien plusieurs objets dedans. "Avant l'ouverture, il va y avoir une radiographie du cylindre pour essayer de savoir ce qu'il y a à l'intérieur", précise Julie Tyrlik. Le "trésor" découvert sous la statue de Napoléon n'a donc pas encore livré tous ses secrets.  Mais une histoire ressemblante a eu lieu à Cherbourg en 2015. Une cassette de plomb a été trouvée là encore dans le socle d'une statue de l'empereur. Il y avait à l'intérieur un parchemin avec la liste des donateurs ainsi que... des pièces de monnaie. C'est, paraît-il, une tradition depuis l'Antiquité d'en placer sous une statue.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess