Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Le confinement a-t-il incité les animaux sauvages à venir dans Tours ?

-
Par , France Bleu Touraine

Des images de canards, ou même de biche, déambulant dans la ville de Tours, circulent ces derniers jours sur les réseaux sociaux. Est-ce un effet du confinement ? C'est plus complexe que cela.

La présence des canards en ville n'étonne pas vraiment l'Office français de biodiversité d'Indre-et-Loire
La présence des canards en ville n'étonne pas vraiment l'Office français de biodiversité d'Indre-et-Loire © Maxppp - PHILIPPE VACHER / Maxppp

Certains d'entre vous s'en font l'écho sur les réseaux sociaux, en postant des photos ou vidéos plutôt insolites. Photos de canards déambulant en plein centre ville de Tours, rue Nationale ou encore rue du Commerce, vidéo de cervidé marchant sur un parking de Tours Nord, tout en haut de la Tranchée... Le confinement a-t-il incité les animaux à revenir ainsi en ville ? La réponse n'est pas si simple.

Pas étonnant de voir des canards en centre ville

Cela dépend d'abord de quels animaux on parle. Concernant les canards en centre ville par exemple, l'Office français de la biodiversité en Indre-et-Loire ne se dit pas surpris. Pour lui, ce ne sont pas vraiment des animaux sauvages, puisqu'ils vivent sur la Loire à longueur d'année, qu'ils sont régulièrement nourris par les tourangeaux et qu'ils sont donc en partie imprégnés de l'Homme. 

Des tourangeaux plus disponibles pour observer 

En ce qui concerne maintenant les cervidés que l'on a pu apercevoir, à Tours Nord notamment, difficile d'être catégorique. Il peut y avoir deux explications à cela. La première, c'est qu'il y a en effet moins de bruit en raison du confinement, et que le bruit des activités humaines les éloignait jusqu'ici des zones habitées. La deuxième, c'est que ces animaux, ils ont sans doute toujours fait des incursions dans ces milieux péri-urbains, mais que jusqu'ici les particuliers n'étaient pas forcément à domicile, ou en tout cas ils étaient beaucoup moins disponibles pour les observer.  

L'Office français de la biodiversité en Indre-et-Loire appelle d'ailleurs les automobilistes à être extrêmement prudents quand le confinement sera levé, les animaux ne seront plus habitués à composer avec eux, le risque d'accidents devrait donc être plus élevé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu