Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Le député de la Lozère propose une loi pour défendre les bruits de la campagne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Cigales, chants du coq, meuglements des vaches, bruits des cloches : les plaintes des "néo-ruraux" pour troubles à l'ordre public se multiplient. Le député de la Lozère a déposé la semaine dernière une proposition de loi pour que tous ces bruits de la campagne soient répertoriés et classés.

Un inventaire de tous les bruits de la campagne
Un inventaire de tous les bruits de la campagne © Radio France - Benjamin Mathieu

Lozère, France

L'histoire du coq Maurice ou encore celle de ces habitants qui demandent qu'on supprime les cigales ou les abeilles, Pierre Morel-À-L'Huissier, le député (LR) de la Lozère en a répertorié des dizaines pour préparer sa proposition de loi. Ce sont le plus souvent des plaintes pour troubles à l'ordre public. "Vu la récurrence des dossiers, je me suis rendu compte qu'on a aujourd'hui un vrai problème de non-acceptation du voisin dans notre société. Si on continue comme ça, c'est toute la problématique de la vie en commun en milieu rural qui peut être mise en cause et notamment, les activités agricoles". 

Pierre Morel-A-L'Huissier, le député de la Lozère

Un inventaire de tous les bruits de la campagne

Pour faire cesser ces dépôts de plainte, Pierre Morel-À-L'Huissier dépose donc une proposition de loi pour que dans chaque département, on dresse l'inventaire des bruits de la campagne qui le caractérise. "La loi crée la notion de patrimoine sensoriel (odeurs, bruits) inhérent à la campagne. Lorsqu'un procès se déroulerait, le juge aurait connaissance de cet inventaire. Il pourrait dire à un plaignant : une commission départementale a protégé un certain nombre de notions, je ne peux pas vous donner raison parce que ça fait partie d'un patrimoine et d'une tradition rurale." 

"Faire diminuer le nombre de condamnations"

La proposition de loi étudiée à l'automne à l'Assemblée nationale 

Le député assure qu'il a déjà reçu le soutien de nombreux députés ruraux. Sa proposition de loi pourrait être étudiée à l'automne à l'Assemblée nationale. 

Choix de la station

France Bleu