Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gaston, le kangourou aperçu ce week-end sur une route du nord de la Dordogne, a été capturé

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Le kangourou aperçu dimanche sur la départementale 708 à Saint-Martial-de-Valette, par des automobilistes a été capturé ce lundi midi au terme de trois heures de traque dans les bois à la limite de Lussas-et-Nontronneau dans le nord de la Dordogne.

Les pompiers ramènent la kangourou qu'ils viennent de capturer. Suivis par son propriétaire
Les pompiers ramènent la kangourou qu'ils viennent de capturer. Suivis par son propriétaire © Radio France - Corinne Duval

Il a fait le tour des médias français ce week-end. En photo prise par un automobiliste. Le kangourou est en fait un wallaby âgé de 10 ans, nommé Gaston. Il s'est fait la belle samedi matin. Il a sauté par dessus un parapet sous le nez de ses propriétaires et de ses trois congénères. Un portail mal fermé et le tour était joué.

Une traque de plus de trois heures ce lundi matin

Six pompiers, cinq gendarmes, le propriétaire de l'animal qui le cherche depuis la veille avec plusieurs amis sont mobilisés depuis 9 heures ce lundi matin. Le maire de Saint-Martial-de-Valette, Alain Lagorce, prête également main forte.

L'animal est retrouvé, encerclé. Il faut alors attendre patiemment le pompier vétérinaire qui vient de Ribérac, armé d'une carabine à air comprimé pour endormir le kangourou. Encore faut-il que l'animal ne prenne pas la poudre d'escampette. Mais il est habitué au contact des humains. Le maire raconte qu'il l'a vu à quelques mètres de lui, l'animal n'était pas apeuré.

Quand le pompier vétérinaire s'engouffre enfin dans le bois, il ne fait pas de doute que l'affaire est bientôt terminée. Mais quarante cinq minutes passent encore et l'animal revient porté par deux pompiers. L'un lui tient la tête, l'autre les pattes. Gaston ne dort pas ! Une tentative à la carabine n'a pas été concluante et les "chasseurs" ont préféré employer la bonne vieille méthode. Ils ont installé des filets et le wallaby s'est jeté dedans.

Le propriétaire du wallaby s'intéresse à l'arme qui va permettre de capturer Gaston
Le propriétaire du wallaby s'intéresse à l'arme qui va permettre de capturer Gaston © Radio France - Corinne Duval
La carabine n'étant plus à l'ordre du jour, on est parti chercher les filets
La carabine n'étant plus à l'ordre du jour, on est parti chercher les filets © Radio France - Corinne Duval

Des gendarmes en bord de route pour écarter les curieux

La nouvelle ayant fait le tour des médias et de la région, ils sont nombreux les automobilistes à ralentir. A-t-il été aperçu ? A-t-il été attrapé ? Sans compter ceux qui voudraient participer à cet "attrape-kangourou". De quoi effrayer l'animal et rendre impossible sa capture.

Gaston a été chargé dans une cage, le temps de le ramener à la maison, dans son enclos. Il est parti rejoindre ses trois congénères et a semblé avoir totalement oublié l'aventure, que l'on racontera longtemps encore en Périgord.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess