Insolite

Le loup est-il revenu en forêt d'Orléans ?

Par François Guéroult, France Bleu Orléans et France Bleu vendredi 13 octobre 2017 à 7:38

Croquis réalisé par Grégory Patek, sur la base de la description que François Baillon lui a faite de son observation.
Croquis réalisé par Grégory Patek, sur la base de la description que François Baillon lui a faite de son observation. - Grégory Patek

Le loup est-il revenu en forêt d'Orléans ? Le témoignage d'un naturaliste reconnu relance le débat, même s'il ne peut avancer aucune preuve scientifique.

Le retour du loup en forêt d'Orléans, beaucoup de scientifiques pensent que c'est pour bientôt. Certains disent même que c'est déjà le cas... Exemple avec François Baillon. Zoologiste, photographe animalier, il a mené plusieurs missions scientifiques pour le Muséum d'histoire naturelle de Paris. Agé de 65 ans, il est aujourd'hui à la retraite, et il affirme avoir vu un loup dans le massif de Lorris, le 23 août dernier, à 21h30. "J'étais en fin d'observation du balbuzard pêcheur, quand j'ai vu un loup passer à 150 mètres... Je n'ai pas eu le temps de voir si c'était un mâle ou une femelle, j'ai juste vu la forme, un peu anguleuse, la couleur grise, et le comportement d'un animal en chasse. Pour avoir déjà vu des loups en Europe de l'Est, je suis certain que c'était un loup". Le récit de François Baillon à France Bleu Orléans est à écouter ici :

"L'observation n'a duré que quelques secondes, mais je suis certain que c'était un loup" - François Baillon

Malheureusement le sol est sec : aucune trace d'empreinte ni d'excrément. Donc impossible de prouver quoi que ce soit, prévient Eric Hansen, délégué interrégional de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage. Même si, rappelle-t-il, "la présence du loup en forêt d'Orléans est en soi possible : biologiquement, on sait que le loup est en train de re-coloniser peu à peu toute la France ; jusqu'ici, la présence du loup a été officiellement confirmée dans la Nièvre et dans la Marne, mais jamais en région Centre Val de Loire". Eric Hansen souligne que l'observation du loup est d'autant plus difficile que 2 races de chiens lui ressemblent, à s'y méprendre : le chien-loup tchèque et le chien de Saarloos, à l'origine de bien des confusions. L'interview de François Baillon est à retrouver ci-dessous :

"On est certain qu'à court ou moyen terme le loup reviendra en forêt d'Orléans" - Eric Hansen

L'office national de la chasse et de la faune sauvage va bientôt rencontrer François Baillon, pour recueillir son témoignage.