Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

PHOTO - Un lynx égorge deux moutons à Lods dans le Doubs

Par

Il fait moins peur que le loup mais il est tout aussi redoutable. Le lynx a tué deux brebis à la mi-janvier à Lods dans la vallée de la Loue. Morsures, empreintes, et photo de l'animal ont vite levé le doute sur l'identité du prédateur.

L'animal a été pris en photo par un piège posé par les agents de l'ONCFS, l'Office national de la chasse et de la faune sauvage.
L'animal a été pris en photo par un piège posé par les agents de l'ONCFS, l'Office national de la chasse et de la faune sauvage. - ONCFS Frédérik Poirier

Patte de velours, discrétion, mais instinct du tueur. Le lynx a égorgé deux moutons à la mi-janvier à Lods (Doubs), dans la vallée de la Loue. Ces deux agnelles de huit mois avaient été mises à pâturer sur la parcelle d'un ami de l'exploitante. C'est au matin que ce dernier a découvert les carcasses des deux bêtes.

Publicité
Logo France Bleu
Uta Adler élève une trentaine de brebis à Lods depuis quatre ans. © Radio France - Dimitri Imbert

Installée depuis quatre ans à Lods, l'agricultrice, Uta Adler, une maraîchère bio qui élève une trentaine de brebis, est encore sous le choc : "On a tout de suite pensé que c'était le lynx car il a une façon typique d'attaquer, il avait mordu à la gorge et mangé une épaule pour revenir plus tard, se souvient-elle. C'est un coup dur, je savais qu'il y avait un lynx ici, il a déjà été vu au centre du village, mais on a toujours peur pour nos animaux, on ne peut pas les protéger avec une clôture." Et pour l'exploitante qui sépare parfois son troupeau en trois en période de reproduction, un chien de berger n'est pas la solution. "Bien sûr il y a l'indemnisation, mais on n'élève pas nos bêtes pour ça", s'indigne encore Uta qui espère une régulation de la population de lynx dans la région.

Une mise à mort propre, la marque des grands prédateurs"- Christophe Guinchard, de l'ONCFS

Venus sur place le jour même les agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage ont vite levé les doutes sur la nature de l'attaque : "L'hypothèse a vite été confirmée par les traces de morsures et les hématomes sur le cou des animaux", détaille Christophe Guinchard, technicien de l'environnement à l'ONCFS. "C'était une mise à mort propre, la caractéristique des grands prédateurs. Les empreintes dans le parc à mouton ressemblaient beaucoup à celles du lynx." Les agents de l'ONCFS ont alors posé un piège photographique à côté d'un des moutons morts, et la confirmation n'a pas tardé. "Le soir même, le lynx était déjà là pour consommer sa proie", conclut Christophe Guinchard.

Une procédure d'indemnisation est en cours. L'agricultrice peut espérer 120 euros pour chacune de ses bêtes. Dans le massif jurassien, les attaques de lynx restent rares, on en compte moins de dix chaque année dans le Doubs. Et selon le centre Athénas de l'Etoile, dans le Jura, citant les chiffres du réseau Lynx, le territoire occupé par le lynx dans le massif jurassien a régressé au cours de cinq dernières années.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu