Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Le maire de Challans, en Vendée, prend un arrêté pour faire venir le soleil et limiter la pluie

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

C'est évidemment un faux arrêté municipal, mais il fait sourire : le maire de Challans, en Vendée, devrait faire le buzz avec cet arrêté pour obliger le soleil à briller en journée, et faire en sorte que la pluie ne tombe désormais que trois nuits par semaine.

© Maxppp -

Challans, France

On le sait, il n'avait jamais autant plu en France durant la période décembre-janvier depuis ces 59 dernières années. Cette pluviométrie record concerne également la Vendée, et en ce mois de février, entre la neige et la pluie, les précipitations restent abondantes. Ce qui provoque cette initiative originale du maire de Challans, dans le nord-est de la Vendée. Serge Rondeau a publié sur le compte Twitter de la Ville un faux arrêté municipal, plus vrai que nature, en date du 14 février 2018, "portant obligation d'ensoleillement toute la journée du lundi au dimanche, et de pluie trois nuits par semaine".

Considérant que la pluie s'est suffisamment invitée en journée, que l'état de santé des agents et citoyens challandais dépend du taux d'ensoleillement, le maire de Challans  rend obligatoire la présence du soleil toute la journée. Magnanime, il étend son arrêté à toute la Vendée. Et commande de la pluie trois nuits par semaine, pensant probablement aux agriculteurs, pour maintenir à niveau de la nappe phréatique. Serge Rondeau confie l'exécution de cet arrête aux gendarmes et à la police municipale de Challans. Ne reste plus qu'à vérifier si le texte du premier magistrat de Challans s'avère efficace...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu