Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Le Mans : à presque 90 ans, les plus anciens commerçants du marché prennent leur retraite

mardi 30 octobre 2018 à 16:47 Par Jérôme Collin, France Bleu Maine

Chaque mardi depuis 1968, Marie-Thérèse et Maxime vendaient des œufs au marché de la Boussinière, au Mans. Une longévité exceptionnelle saluée par leurs fidèles clients.

Marie-Thérèse et Maxime prennent une retraite bien méritée
Marie-Thérèse et Maxime prennent une retraite bien méritée © Radio France - Jérôme Collin

Le Mans, France

Après 50 ans de présence sur le marché de la Boussinière, Marie-Thérèse et Maxime prennent une retraite bien méritée à 87 et 89 ans. Depuis 1968, ils vendent des œufs sur ce marché, après avoir été sur celui de Chasse-Royale entre 1954 et 1968. Des soucis de santé les obligent à tirer leur révérence. "Ça fait bizarre ! On va pouvoir se lever un peu moins tôt", sourit Maxime. "On se levait à 4 heures mais ça ne nous a jamais posé de soucis. Je ne suis jamais allé au travail à reculons !", poursuit-il.

Le couple possède une ferme à Sargé-lès-Le Mans. Ils y élèvent notamment des poules mais cultivent aussi quelques fruits et légumes. Ils ont consacré toute leur vie au travail et à la relation avec leurs clients.

Les clients nous manqueront !

Une fidélité incroyable qui force le respect et l'admiration des fidèles clients. Certains les connaissent depuis leur naissance. "Ça va nous faire un pincement au cœur quand on ne les verra plus sur le marché. Ils sont exceptionnels, c'est incroyable", salue Dominique, qui fait la bise à Marie-Thérèse et Maxime pour la dernière fois. "C'est vraiment dommage, on va les regretter. On avait créé des liens", témoigne un autre client, venu acheter des œufs.

Qu'il pleuve, qu'il neige, qu'il vente, ils étaient toujours présents.