Insolite

Le Mans : pas touche aux suricates !

Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine jeudi 24 septembre 2015 à 17:10

© Radio France

Vous avez certainement vu ces sculptures aux couleurs très vives posées sur la muraille devant la cathédrale Saint Julien. Trois d'entre elles ont été volées dans la nuit de mardi à mercredi. La société "Le Mans art contemporain" renforce la sécurité autour des œuvres.

Top secret. Les responsables de l'association organisatrice de l’exposition ne souhaitent pas dévoiler le contenu exact de ces mesures de sécurité et encore moins leur coût. Ce que l'on sait, c'est qu'il y aura désormais plus que deux surveillants la nuit. Leur vigilance a été trompée par les voleurs en milieu de semaine. Et pour que cela ne se reproduise pas, des mini-caméras vont être installées dans certaines statues. L'objectif est de pouvoir visualiser l'ensemble des 30 suricates sous tous les angles.

« Pas de valeur marchande »

Les responsables de l'exposition évoquent un "dérapage malheureux". Ils assurent que les œuvres dérobées n'ont aucune valeur marchande. Elles ne peuvent pas être revendues sur le marché de l'art car elles ne sont ni signées ni numérotées.

En tous cas ces vols ne remettent pas en cause l'exposition. Cette installation d'art contemporain, au chevet de la cathédrale du Mans comporte en tout une trentaine de suricates, huit énormes escargots (qui sont rentrés pendant la nuit) et douze grenouilles, installées sur le mur du cinéma Pathé. Elle est prévue pour durer jusqu'au 11 octobre prochain.