Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Le Mans : Que faire des empreintes des pilotes des 24 heures pendant les travaux ?

-
Par , France Bleu Maine

Les grand travaux du quartier Saint-Nicolas sont à peine entamés et vont durer jusqu'en 2024. Les moulures des empreintes des pilotes vont donc être retirées, probablement pour plusieurs années. Bernard Warain, le père de ces plaques, lance un appel à idées pour les exposer pendant ce temps.

 Bernard Warain s'inquiète pour les plaques dont il a eu l'idée en 1991.
Bernard Warain s'inquiète pour les plaques dont il a eu l'idée en 1991. © Radio France - Solène de Larquier

Le Mans, France

Les empreintes des 24 heures du Mans seront-elles accessibles au public pendant les travaux ? La question se pose alors que les travaux du quartier Saint Nicolas, en centre-ville du Mans, viennent de débuter. Ils vont durer jusqu'en 2024 et les plaques seront retirées. 

Bernard Warain est à l'origine de ces moulures. Il aimerait éviter qu'elles ne restent stockées dans un hangar pendant les travaux. "Ces moulures, c'est le lien entre les 24 heures du Mans et le centre-ville et c'est un produit touristique formidable pour la ville. Chaque année, des milliers de photos sont prises, et je suis modeste", explique l'ancien président de la Chambre du commerce et de l'industrie.

Problème : il y a tout de même une quarantaine de plaques qui pèsent 70 kilos chacune.  "J'ai pensé au musée des 24 heures mais il est en rénovation et des animations sont apparemment déjà prévues" explique Bernard Warain. C'est pourquoi il lance aujourd'hui un appel pour trouver un ou des endroits où les exposer : "Y a plus d'idées dans dans plusieurs cerveaux que dans un seul, plaisante-t-il, donc si quelqu'un en a une, je suis preneur !"

Bernard Warain pose à côté du "signal" des 24 heures du Mans, qui va aussi être retiré pendant les travaux. - Radio France
Bernard Warain pose à côté du "signal" des 24 heures du Mans, qui va aussi être retiré pendant les travaux. © Radio France - Solène de Larquier

L'ancien président de la Chambre du commerce et de l'industrie compte contacter la mairie. Pour lui, cet appel aux idées se veut simplement constructif : "Je pense que les services de la mairie réfléchissent au sujet, j'anticipe juste pour qu'on trouve des solutions !" De son côté, la mairie indique que les moulures et le signal ne seront pas retirés avant août ou septembre. Ce qui laisse le temps de trouver une solution.