Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Le navigateur varois Sébastien Destremau a présenté sa "clé des océans" au pape François

jeudi 5 avril 2018 à 10:23 Par Florent Le Saux, France Bleu Provence

Le skipper toulonnais Sébastien Destremau a eu l'immense honneur d'être reçu par le pape François mercredi au Vatican. Une rencontre exceptionnelle rendue possible grâce à une clé de 60 cm bricolée avec un cintre en plastique et des morceaux en bois, au cours du dernier Vendée Globe à la voile.

Un échange convivial avec le pape sur la place Saint-Pierre de Rome
Un échange convivial avec le pape sur la place Saint-Pierre de Rome - Face Océan

Toulon, France

Le navigateur varois Sébastien Destremau était l'invité de France Bleu Provence ce jeudi à 7h20. Il est revenu sur sa participation au Vendée Globe et sa rencontre avec le pape François.

France Bleu Provence : Comment vous est venue cette idée de "clé des océans" ?  

Sébastien Destremau : Vu que j'étais dernier du Vendée Globe (le tour du monde à la voile en solitaire), j'ai fabriqué cette clé pour fermer symboliquement la course quand je suis passé au large du Cap Horn le 29 janvier 2017, à bord de mon bateau Face Océan. Je n'ai pas la prétention de dire que cette clé symbolique protège les marins du monde entier. Mais cette histoire est arrivée aux oreilles du pape François qui m'a invité au Vatican, pour ma plus grande surprise !    

FBP : Où avez-vous rencontré le pape ? 

SD : Sur la célèbre place Saint-Pierre de Rome, à la fin de l'audience générale du mercredi. Mais faire passer cette grosse clé aux contrôles de sécurité, ça a été un peu compliqué. J'avais toujours un garde suisse à mes côtés et je peux vous assurer que ces gens-là ne sont pas très drôles ! 

FBP : Combien de temps a duré la rencontre ?

SD : Entre deux et trois minutes, ça a été rapide mais vous imaginez bien que l'agenda du pape est très chargé !

FBP :  Et comment ça s'est passé ?  

SD : Quand le pape est arrivé, je lui ai d'abord remis mon livre "Seul au monde". Quand vous rencontrez le Saint-Père, vous devez lui donner un cadeau, c'est la tradition.  Et on a tout de suite parlé de la clé, il était très amusé de voir cet objet insolite. Il m'a dit qu'il avait été très touché par mes 124 jours passés en mer et par mon idée de fermer les océans.  

Le Saint-Père bénit la clé des océans sous les yeux de Sébastien Destremau  - Aucun(e)
Le Saint-Père bénit la clé des océans sous les yeux de Sébastien Destremau - Face Océan

FBP : Et vous lui avez dit ce que votre clé va devenir ? 

SD : Oui, je lui expliqué qu'elle sera exposée à Rocamadour, dans le Lot, au pied de la Vierge Noire. Il a été très ému, il connaissait ce lieu et il m'a dit que c'était bien que cette clé soit là.   

FBP : C'est impressionnant de rencontrer le pape ? 

SD : C'est surtout très émouvant mais ce saint homme a une qualité exceptionnelle : il ne vous fait absolument pas sentir de pression. Avant qu'il s'approche de vous, vous êtes un peu nerveux quand même : il représente quelques centaines de millions d'humains sur terre. Mais son simple regard, d'une gentillesse incroyable, vous met à l'aise d'un seul coup. Il vous serre la main, il vous écoute et il vous parle en français.   

FBP : Ce sont des souvenirs pour la vie !  

SD : Oui, c'était un moment fabuleux. Au-dessus du pape, il n'y a que le paradis. Je ne pensais pas que le Vendée Globe m'approcherait du paradis !