Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Le palais de la Bourse de Nantes va retrouver ses statues

lundi 5 février 2018 à 3:09 - Mis à jour le mercredi 7 février 2018 à 5:00 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

La rénovation du palais de la Bourse, autrement dit le bâtiment de la Fnac, est sur le point de commencer à Nantes. Elle va durer une année au terme de laquelle il va retrouver ses dix statues perdues depuis la Seconde guerre mondiale.

À l'issue des travaux, le palais de la Bourse va retrouver ses statues, comme avant 1943
À l'issue des travaux, le palais de la Bourse va retrouver ses statues, comme avant 1943 © Radio France - Marion Fersing

Nantes, France

C'est un chantier d'un an qui est sur le point de commencer pour le palais de la Bourse, autrement dit le bâtiment de la Fnac, à Nantes. Il va être totalement rénové : les façades vont être nettoyées, la toiture réparée, les grilles qui l'entourent changées... Ça va se faire en deux temps : les échafaudages seront d'abord montés côté entrée de la Fnac et sur la gauche (en regardant la Fnac) et ce sera ensuite au tour des deux autres côtés. À l'issue de tout ça, le palais retrouvera ses dix statues, perdues depuis la Seconde guerre mondiale !

Un bâtiment marquant qu'on retrouve sur toute l'iconographie de Nantes, notamment les cartes postales, jusqu'au début du XXe siècle

L'objectif, c'est de redonner de l'allure à ce bâtiment symbolique du centre-ville de Nantes explique Pierluigi Pericolo, l'architecte du patrimoine en charge des travaux : "c'est un bâtiment qui est marquant et que l'on retrouve dans toute l'iconographie de Nantes jusqu'à la fin XIXe-début XXe, notamment sur les cartes postales. Et ses colonnades, on peut les placer à côté de grandes colonnades comme celles de l'opéra de Bordeaux." Le palais de la Bourse mérite donc d'être rénové, comme l'ont été avant lui la place du Commerce, le cours des 50-otages, la place Royale et la place Graslin.

Le palais de la Bourse apparaît sur de nombreuses photos et cartes postales de Nantes comme le montrent ces archives - Radio France
Le palais de la Bourse apparaît sur de nombreuses photos et cartes postales de Nantes comme le montrent ces archives © Radio France - Marion Fersing

Les six statues restantes sont abîmées, mais avec ce qu'il en reste, on va pouvoir sculpter de nouvelles copies

Et c'est en faisant des recherches sur cette restauration que Pierluigi Pericolo a retrouvé les statues du palais qu'on pensait disparues depuis son bombardement en 1943. Ce jour-là, seules deux statues résistent. Les autres sont détruites. Après la guerre, le bâtiment est reconstruit à l'identique mais sans ses statues. Et, en travaillant sur des photos d'époque, Pierluigi Pericolo s'est rendu compte qu'en fait, ce sont des copies des statues qui ont été détruites ! Les originales ont été démontées lors d'un agrandissement du palais au XIXe siècle et six d'entre elles sont conservées depuis des années dans les réserves du musée du château de Nantes. "On les a vues, on s'est rendu compte qu'elles étaient très abîmées, il manque beaucoup de parties, mais avec ce qu'on a plus les cartes postales, les photos de chantier, les photos de leur déconstruction, on va pouvoir les restituer". Ces dix statues qui représentent Nantes, la Loire mais aussi l'Europe, la prudence ou encore l'Afrique. De nouvelles copies vont être sculptées, à Guérande, avant de prendre place au-dessus des colonnes du palais de la Bourse, comme celle qui dominent le théâtre Graslin. 

Les nouvelles statues prendront place au-dessus des colonnes du palais de la Bourse, comme celles du théâtre Graslin - Radio France
Les nouvelles statues prendront place au-dessus des colonnes du palais de la Bourse, comme celles du théâtre Graslin © Radio France - Marion Fersing

Et pour mettre en valeur le palais de la Bourse rénové et ses statues retrouvées, la Chambre de commerce et d'industrie (qui est propriétaire du bâtiment) réfléchit à installer un meilleur éclairage.