Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Le père Noël de Gérardmer repart transmettre la tradition en Chine pour la quatrième année

dimanche 26 novembre 2017 à 6:09 Par Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine

Le Vosgien Alain Simonin retourne en Chine pour la quatrième année consécutive. Sa barbe naturelle et son costume de Père Noël ont conquis les habitants de Chengdu, la capitale du Sichuan. Ils ne peuvent plus se passer de lui ! Départ de Gérardmer : mercredi 29 novembre.

Le Père Noël de Gérardmer, Alain Simonin, avant son départ (photo de 2014)
Le Père Noël de Gérardmer, Alain Simonin, avant son départ (photo de 2014) © Radio France - Isabelle Baudriller

Il remet ça pour la quatrième année ! Le Vosgien Alain Simonin repart pour la Chine avec son costume de Père Noël dans sa valise et sa barbe blanche 100% naturelle. Cet ancien bûcheron de 65 ans, qui tient une boutique de jouets en bois à Gérardmer, retourne à Chengdu, capitale de la province du Sichuan de plus de 10 millions d'habitants, à l'invitation d'un complexe hôtelier de luxe. Il s'envole mercredi 29 novembre.

Sa mission ? Se laisser prendre en photo avec des milliers de Chinois, fans de la tradition occidentale du Père Noël. "Je suis considéré comme un personnage important et surtout comme le vrai Père Noël !", sourit Alain Simonin.

Les ados se réfèrent beaucoup à l'Occident, ils sont très euphoriques. Dans le hall de l'hôtel, quand je fais mon arrivée officielle, j'ai dix gardes du corps de chaque côté. Si je n'avais pas ce cordon de sécurité, je serais aplati !"

Et ses chères Vosges ? "La neige me manque. Quand je suis revenu la première fois, au col de la Schlucht, je me suis arrêté : elle était blanche, qu'est ce qu'elle était belle ! J'ai pris un sapin dans mes bras et j'ai dit "jamais plus, je ne vous quitterai"... Et je n'ai pas tenu parole, parce que je retourne en Chine !" Retour du Père Noël géromois le 28 décembre.