Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Landes : il offre des dizaines de cadeaux aux enfants hospitalisés et à la SPA pour Noël

-
Par , France Bleu Gascogne

Un anonyme a décidé d'offrir des cadeaux aux enfants hospitalisés et aux animaux abandonnés pour Noël. Ce mardi 24 décembre, il s'est rendu à l'hôpital de Mont-de-Marsan et à la SPA de Saint-Pierre-du-Mont avec des sacs remplis de dizaines de jouets et d'accessoires neufs achetés le jour-même.

Clément s'est rendu au service pédiatrie de l'hôpital de Mont-de-Marsan avec quatre sacs remplis de cadeaux
Clément s'est rendu au service pédiatrie de l'hôpital de Mont-de-Marsan avec quatre sacs remplis de cadeaux - Association de Pédiatrie et de Puériculture Hospitalière Montoise

Mont-de-Marsan, France

Avec des histoires comme celles-ci, on a envie de penser que le Père Noël existe, et qu'il s'appelle Clément. Ce jeune montois de 32 ans a décidé, sur un coup de tête, d'aller acheter des cadeaux pour les offrir aux enfants hospitalisés à Mont-de-Marsan mais aussi aux animaux recueillis à la SPA de Saint-Pierre-du-Mont. Il s'est présenté au service pédiatrie du site Layné ainsi qu'à l'accueil de la SPA avec une dizaine de sacs remplis de jouets et d'accessoires neufs achetés le jour même en magasin. 

Tout est parti d'une "idée simple"

Ce geste, Clément l'explique par une simple envie d'offrir des cadeaux pour Noël : "J'ai fait un Noël simple, car je n'ai pas beaucoup de proches : je n'ai pas de copine et pas d'enfants, je n'ai pas trop fait de cadeaux cette année. Donc j'ai fait ça et l'idée m'a parue simple et évidente. Je cherchais surtout le plaisir d'offrir quelque chose à quelqu'un". 

Le témoignage de Clément

Le 24 décembre, en pleine après-midi, il se rend dans un magasin de jouets et explique sa démarche : "ils m'ont d'abord regardé comme un extra-terrestre. Puis ils ont appelé la responsable, et ils s'y sont mis à plusieurs pour m'aider. Ils ont bloqué une caisse pour moi, avec une personne qui emballait les cadeaux ensuite. Tout le monde s'y est mis, ce n'est pas forcément moi qui ai choisi". Même démarche à l'animalerie, où Clément fait le plein de jouets, d'accessoires, et de friandises. En tout, il dépense environ mille euros, et remplit le coffre de sa voiture de 11 sacs chargés de cadeaux, avant de filer à l'hôpital, puis à la SPA. 

"On n'y croyait pas"

À son arrivée sur le site Layné, les membres du service pédiatrie ont du mal à y croire. Sylvie, auxiliaire de puériculture, l'accueille à l'entrée de l'hôpital : "Il a ouvert le coffre et je me suis dit : mais je rêve, on ne voit ça que dans les films ! C'était magique cette générosité gratuite". Sylvie fait partie de l'Association de pédiatrie et de puériculture hospitalière montoise (APPHM), qui s'occupe des enfants malades à l'hôpital. 

Le coffre de la voiture de Clément, rempli de sacs plein de cadeaux - Aucun(e)
Le coffre de la voiture de Clément, rempli de sacs plein de cadeaux - Clément Mercy

L'association a l'habitude de recevoir des jouets de la part de particuliers, mais le plus souvent ils sont usagés,et donnés en petites quantités. D'après Nicole, infirmière en pédiatrie, un don comme celui de Clément, ça n'est jamais arrivé à l'hôpital de Mont-de-Marsan : "C'est la première fois qu'on voit quelqu'un débarquer avec autant de cadeaux. On a des particuliers qui viennent nous donner des jouets usagés parfois. Mais des cadeaux neufs, avec cette quantité et pour cette occasion, on n'y croyait pas trop ! Et on était assez émues quand même, parce qu'en cette période, ça nous sert beaucoup tout ça". Et Sylvie de renchérir : "C'est très surprenant, un particulier qui arrive comme ça, avec un coffre plein à craquer. Ça n'arrive jamais ! Et pour lui c'était tellement naturel que je pense qu'il n'attendait pas de merci. C'est formidable cet élan de générosité".

Le témoignage de Sylvie, auxiliaire de puériculture à l'hôpital de Mont-de-Marsan

Un élan qui aura permis au service pédiatrie de distribuer plus de paquets que d'habitude le 25 décembre. Chaque enfant a ainsi eu droit à deux cadeaux, et le personnel hospitalier a pu également mettre de côté des jouets pour les anniversaires et pour les enfants de passage aux urgences. 

Un geste pour remercier ceux qui se dévouent toute l'année

Si le geste de Clément a beaucoup surpris les infirmières du service pédiatrie et les bénévoles de la SPA, lui estime qu'il s'agit d'une idée "évidente" et "normale". Les réactions que ses dons ont suscité en viennent même à l'étonner : "j'ai été surpris parce que je pensais que d'autres gens faisaient ça. Je m'attendais à n'être qu'une goutte d'eau, à passer complètement inaperçu. Mais tout le monde a été super enthousiaste, voire plus heureux que les gens qui allaient recevoir les cadeaux". 

Sur les réseaux sociaux, la SPA et l'Association de pédiatrie et de puériculture hospitalière montoise ont chaleureusement remercié Clément, ce qui lui a valu de nombreuses réactions de la part des internautes. Il en est presque gêné : "ça se fait remarquer, mais finalement il y a plein de gens qui en font mille fois plus tout au long de l'année : les associations, les gens de la SPA, les gens de l'hôpital. Je pense qu'il faut plus remercier ces gens. Moi c'est un geste complètement isolé. Mais c'était symbolique, avec Noël, les enfants, les animaux".

Clément reconnaît que ce geste simple pourrait être répété par plus de monde. Il a certes offert des dizaines de cadeaux, mais rappelle qu'en faire déjà un seul suffit. Il recommande même à chacun de l'imiter, ne serait-ce que pour le plaisir que procure le fait d'offrir des cadeaux à ceux qui en ont besoin. "Tout le monde devrait faire ça, parce que pour le coup ça fait du bien ! Je recommande ! Moi ça m'a donné un sens à mon Noël cette année".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu