Insolite

Le petit dauphin égaré dans le port de La Ciotat a retrouvé le large

Par Solène Cressant, France Bleu Provence lundi 4 septembre 2017 à 19:16

C'est ici, au milieu du port de La Ciotat qu'errait le bébé dauphin
C'est ici, au milieu du port de La Ciotat qu'errait le bébé dauphin © Radio France - Solène Cressant

Le petit dauphin coincé dans le port de La Ciotat depuis ce samedi a finalement pris de large tout seul comme un grand ce lundi matin. Mais pendant deux jours, il a donné du fil à retordre aux agents du Parc Nationale des Calanques et du Gécem.

Pendant deux jours, ce weekend, un petit cétacé de moins d'un an s'est invité dans le port de La Ciotat, seul, affaibli et égaré. Les agents du Parc Nationale des Calanques soutenu par le Gécem, le groupe d'étude des cétacés de méditerranée ont tout essayé pour le reconduire vers le grand large, mais le dauphin de l'espèce bleu et blanc, préférait les eaux calmes du port.

Ça a été la star du weekend et une véritable attraction au port, néanmoins il a donné du fil à retordre aux agents du Parc National des Calanques.

Des plongeurs pour tenter de l'approcher

Dimanche, ils ont tout essayé pour le reconduire vers le grand large, mais la mer était agitée à cause du mistral, alors le petit cétacé préférait à chaque fois revenir vers le calme du port raconte Thierry Houard, responsable du secteur littoral Est et Haute Mer du Parc national des Calanques.

C'est lui qui menait les opérations, les agents ont décidé de plonger près de lui, mais l'animal était trop stressé, trop vif et il était surtout affaibli et amaigri. Cette espèce (le bleu et blanc), vit en groupe et pêche en groupe, au large.

Thierry Houard menait les opérations de sauvetage ce weekend à La Ciotat

Des passants lui ont jeté du pain, pensant que ça pouvait le nourrir

Alors ce ne sont pas les petits poissons qui traînent dans le port qui pouvaient satisfaire son appétit, encore moins le pain que certains passants ont jugé bon de lui jeter ce weekend.

Ce lundi matin, les agents du Parc national des Calanques sont remontés à bord de leur embarcation pour aider le petit pensionnaire égaré. Ils ont fouillé partout, dans les moindres recoins du port mais il était introuvable.

C'est plutôt une bonne nouvelle selon Thierry Houard, cela signifie qu'il a profité de la mer calme de ce lundi matin pour filer et retrouver, on l'espère, un groupe de congénère accueillant.