Insolite

"Le petit monde de Jean Philippe", un musée éphémère à ciel ouvert où les encombrants deviennent des oeuvres d'art brut

Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord vendredi 2 septembre 2016 à 9:12

Dans le Petit Monde de Jean Philippe les objets qui devaient finir à la poubelle reprennent vie
Dans le Petit Monde de Jean Philippe les objets qui devaient finir à la poubelle reprennent vie © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Depuis 8 ans, tous les étés Jean Philippe et sa femme ouvrent dans leur jardin un musée insolite, des créations faites à partir d'objets laissés sur le bord des routes destinés aux encombrants. De l'art brut qui fait même se déplacer des étudiants des beaux arts de Lille et Bruxelles.

A l'entrée de ce jardin pour le moins insolite une barrière où l' on peut lire "prenez l'air à la campagne avec beaucoup d'inspiration", et puis à l'intérieur on découvre une sorte de joyeux bric à brac organisé où Jean Philippe et sa femme ont inventé des espaces comme un  théâtre de marionnette, avec une plage arrière de voiture, une boite en bois, des marionnettes et pour les faire tenir sous leur jupe des vieilles canettes de soda.

L' ancien vendeur de fruits et légumes a décidé il y a 8 ans avec sa femme de mettre en scène les objets qu'il récupérait régulièrement au bord des routes au moment des collectes d'encombrants, car à force la maison débordait. Ils ont donc décidé d'en faire profiter tout le monde et de redonner une 2° vie à des vêtements,meubles, poupées, peluches qui devaient terminer à la déchetterie.

la belle histoire du jour

Il leur faut un mois tous les ans pour préparer leur musée éphémère qui change tous les étés en fonction des collectes de l'année. Cette année, il y a par exemple, une école sous une tonnelle avec des peluches installées sur des bancs d'écolier, mais aussi des livres, des très anciens, très précieux mais aussi des plus récents, et réservés aux adultes ! Jean Philippe ose tous les mélanges dans son jardin. Et il y en a partout, sur les murs de la maison, au sol, mais aussi accrochés aux branches comme des louches, une boule à facette, et même une cafetière !

On trouve aussi un coin photo, assez effrayant entre 2 tonnelles,  entourées de têtes de poupées scalpées sur des pics avec au bout un costume de scream.

200 à 300 visiteurs tous les étés

Ce drôle d'endroit attire 200 à 300 personnes tous les ans, dont des étudiants des Beaux Arts de Lille et même de Bruxelles, et encore mieux le jardin fait partie d'un ouvrage sur l'art brut dans la région, comme la célèbre ferme aux avions de Steenwerck dans les Flandres.

Le petit monde de Jean Philippe est ouvert  jusqu'au 11 septembre de 10h à 18h en fonction de la météo précise la pancarte, après il rangera tout dans le garage ou la caravane, et il imaginera l'été prochain d'autres scènes avec sa femme. C'est au 1220 rue du fief à Bouvignies.

Partager sur :