Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Landes : au zoo de Labenne, le premier bébé wallaby de l'année a pointé le bout de son nez

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu Pays Basque, France Bleu

Le zoo de Labenne accueille ses premiers nouveaux-nés de l'année 2020, et ce sont des bébés wallabies, de petits marsupiaux semblables aux kangourous. Le premier a pointé le bout de son nez hors de la poche de sa mère la semaine dernière, pour la plus grande joie des soigneurs comme des visiteurs.

Le premier bébé wallaby est né d'une maman albinos et d'un papa brun
Le premier bébé wallaby est né d'une maman albinos et d'un papa brun - Zoo de Labenne

Labenne, France

Depuis environ un mois les soigneurs du zoo de Labenne dans les Landes attendaient l'événement : ils avaient remarqué que les poches des femelles wallabies s'agrandissaient et s'agitaient, signe de la naissance de petits. La semaine dernière, un premier bébé a sorti sa tête brune de la poche de sa mère. Il devrait être suivi d'une dizaine d'autres petits dans les jours à venir. 

Une naissance pas comme les autres

Pour l'instant, un seul bébé a daigné pointer le bout de son nez... et il a déjà trois mois ! Cette naissance hors du commun est propre aux marsupiaux, une grande famille de mammifères d'Australie, dont fait partie le wallaby, mais aussi son cousin le kangourou ou encore le koala

En raison  d'un mode de gestation particulier, déterminer le jour précis de la naissance du premier wallaby de 2020 du zoo de Labenne est difficile : "les naissances des petits wallabies en fait c'est assez particulier parce qu'on ne sait pas exactement quand elle sont lieu" explique Sandra Le Torre, responsable pédagogique au zoo de Labenne.  "Le petit bébé wallaby, quand il naît, c'est un embryon tout petit, d'un centimètre à peine. À la naissance il passe des parties génitales à la poche. Il grimpe tout seul jusque dans la poche où il entre et s'accroche à une mamelle pour avoir le lait, et il va grandir et grossir. Il faut ensuite attendre trois mois environ pour commencer à voir une petite tête qui sort de la poche. Donc c'est vraiment la surprise ! En fin d'année, vers décembre ou janvier, on commence à remarquer qu'il y a des bébés dans les poches, et on attend ensuite qu'ils se montrent."

Les visiteurs du zoo de Labenne peuvent donc dès à présent voir le premier bébé wallaby. Il est né d'une mère albinos, au pelage blanc, et d'un père brun. Il faudra encore attendre quelques jours à quelques semaines pour que les autres se montrent hors des poches.

Un heureux événement

Pour les soigneurs du zoo de Labenne, ces naissances sont un très heureux événement, surtout dans un contexte où l'espèce wallaby, de l'autre côté du globe, est menacée par les incendies qui ravagent l'Australie depuis plusieurs mois. 

"Vu ce qui se passe en ce moment en Australie, avec toute la faune australienne et les feux de forêts, on est très contents de ces naissances" se réjouit Sandra Le Torre. "Parce qu'on a un rôle et un devoir de conservation et de protection de l'espèce encore plus important. Surtout que c'est assez catastrophique là-bas pour la faune australienne."

Selon Sandra Le Torre, les quinze wallabies femelles du parc peuvent avoir un petit, c'est donc plus d'une dizaine de bébés que le zoo de Labenne va accueillir. Ils seront assez grands pour sortir de leurs poches au printemps, et seront alors pour la plupart transférés vers d'autres zoos, en France ou en Europe.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu