Insolite

Le premier Burger King du Calvados ouvre ses portes à Mondeville, près de Caen

Par Thomas Pontillon, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) jeudi 22 décembre 2016 à 6:40

près de 130 salariés travaillent au Burger King de Mondeville qui vient d'ouvrir
près de 130 salariés travaillent au Burger King de Mondeville qui vient d'ouvrir © Radio France - Thomas Pontillon

C'est une enseigne souvent très attendue lorsqu’elle ouvre un restaurant. Ce mercredi matin à Mondeville, ça n'a pas manqué, près d'une centaine de clients ont poussé les portes de Burger King dès l'ouverture.

A peine une heure après l'ouverture officielle des portes, plus d'une centaine de clients se pressent vers les caisses. " Burger King c'est mythique, ça fait des années qu'on attend que ça ouvre en Normandie" explique Thibault, un jeune homme d'environ 25 ans."Moi j'en ai mangé au Portugal en vacances, c'est connu mais en même temps c'est nouveau car on connait peu en France la chaîne, donc il faut venir" rajoute un autre.

Double steackhouse VS Big Mac

Après plusieurs bouchées dans son burger, certains clients disent ne pas voir de différences avec les enseignes concurrentes. D'autres, en revanche, mettent en avant "le goût, c'est un peu le haut de gamme du burger". De quoi faire bondir le chef étoilé Michel Bruneau. "C'est de la cuisine d'assemblage ! Les gens ne savent pas d'ou ça vient". Le restaurateur avait manifesté dans les années 80 contre l'implantation du premier fast-food à Caen. Désormais, on compte près de 25 enseignes dans l'Orne et le Calvados.

Les premiers clients n'ont pas tardé à arriver à la caisse du Burger King  - Radio France
Les premiers clients n'ont pas tardé à arriver à la caisse du Burger King © Radio France - Thomas Pontillon

"C'est de la malbouffe !"

Le chef étoilé dit n'avoir rien contre ces restaurants "s'ils mettent de l'andouille de Vire ou du bœuf Normand à l’intérieur, mais ce n'est jamais le cas!". Pour Michel Bruneau, manger ce type de nourriture est "une solution de facilité pourtant ce n'est pas donné niveau prix... et au niveau de l’équilibre alimentaire, il ne faut pas copier nos amis américains, ce ne sont pas un bon exemple!".