Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le randonneur disparu depuis jeudi dans le Massif de la Sainte-Baume retrouvé sain et sauf

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Le septuagénaire qui n'avait plus donné signe de vie depuis jeudi après s'être élancé pour une randonnée dans le massif de la Sainte-Baume a été retrouvé ce mardi matin à l'Hostellerie de la Sainte-Baume, au Plan-d'Aups (Var). Il était déshydraté mais en vie.

La grotte de la Sainte Baume (illustration)
La grotte de la Sainte Baume (illustration) © Maxppp - DR

Il a donc passé cinq jours et cinq nuits dans le Massif de la Sainte-Baume après être parti jeudi de l'Hostellerie du même nom, au Plan-d'Aups. Le randonneur est réapparu, comme par miracle, ce mardi dans la nuit à son point de départ. 

"Il était en état de choc, mais ses propos étaient cohérents" témoigne Julien, membre de l'École de vie et hebergé chez les Dominicains. C'est lui qui a entendu l'appel à l'aide lancé en pleine nuit par le septuagénaire, et qui s'est porté à son secours.

Des "prières pour lui"

Le randonneur est en effet réapparu vers 1h du matin. Julien venait de se réveiller. Les bruits l'ont tout d'abord intrigué, puis il a très rapidement perçu "un véritable appel à l'aide" explique-t-il. "Je me suis précipité pour m'habiller, puis je me suis porté à son secours. Il était dans une salle de l'hostellerie, visiblement en état de choc. Je l'ai fait asseoir, boire. Il m'a raconté qu'il avait aperçu les secours en journée, mais qu'ils ne l'avaient pas vu, ni entendu. Cela a été très dur pour lui. Il m'a aussi raconté qu'il avait taillé des traits sur un bâton pour marquer la durée de sa présence si on le retrouvait", détaille l'homme de foi.

Un "miracle"

Pendant que Julien prévient les secours, quelqu'un veille sur le randonneur. "Pour moi c'est un miracle. Nous nous sommes réunis la veille encore pour prier pour lui et sa famille, au pied de la croix. Et que je me réveille cette nuit, et que je l'entende. Il y a une aide d'en haut, c'est sûr", conclut le jeune homme.

Pris en charge par les secours, le randonneur a été transporté dans un centre hospitalier à Aubagne pour des examens de contrôle. Il présentait une légère hypothermie, et souffrait de quelques égratignures. Mais il était en vie.

Pas de téléphone

Une histoire qui se termine bien. Fort heureusement. Mais les gendarmes tiennent à rappeler qu'en cas de randonnée, il faut évidemment indiquer à ses proches le parcours envisagé. Mais surtout, se munir d'un moyen de communication comme un téléphone portable chargé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu