Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Randonneur nantais face à l'ourse en Ariège : quelle est la bonne attitude à adopter ?

-
Par , , France Bleu Occitanie, France Bleu

Après le témoignage de Lucas, randonneur nantais qui s'est retrouvé seul face à une ourse, le conseil général du Val d'Aran et des associations pro ours décryptent l'attitude de l'animal et rappellent le bon comportement à avoir.

Un ours dans les Pyrénées. Capture d'une caméra nocturne.
Un ours dans les Pyrénées. Capture d'une caméra nocturne. - Conseil Général du Val d'Aran

Ariège, France

La mésaventure de Lucas Meurlet mardi matin sur le versant espagnol des Pyrénées a marqué les esprits. Ce randonneur de 22 ans qui se retrouve face à une ourse et ses trois petits. Coursé par la bête, il finit par s'arrêter et gesticuler en criant pour lui faire peur et lui faire comprendre qu'il ne se laissera pas faire. Si l'on en croit les spécialistes, c'était risqué!

L'ourse n'a pas "attaqué"

La "rencontre" ayant eu lieu du côté de la région du Val d'Aran, le Conseil général a publié un article sur son site web pour décrypter le comportement de l'ourse : "Selon les explications du jeune homme, l'ourse a eu une attitude défensive afin de l'éloigner de ses petits, puis elle les a suivis. Elle n'a pas montré d'agressivité, ni attaqué le jeune homme mais elle est restée ferme devant les gestes et les cris du randonneur jusqu'à ce que les oursons soient assez loin."

L'autorité de ce secteur espagnol précise aussi que des agents des services de l'environnement aidés de chiens se sont mis sur la piste de l'ourse pour essayer de l'identifier. Ils ont trouvé des touffes de poils qui devaient être analysées. 

Sifflez, parlez... et reculez lentement ! 

Le Conseil général du Val d'Aran en profite pour rappeler le bon comportement à adopter en cas de rencontre avec le plantigrade. 

"Il faut rester à distance et si l'on est déjà trop près et que l'animal vous a détecté, s'éloigner lentement en parlant à voix haute de façon à ce que l'ours sente qu'il n'y pas de danger pour lui ou ses petits. Ne faites pas de gestes agressifs, ne criez pas, cela pourrait être interprété commune un danger par l'animal" 

Inutile également de partir en courant."Cela peut induire un réflexe de poursuite chez l'animal" précise Alain Reynes, directeur de l'association Pays de l'Ours-Adet. Il faut que l'animal comprenne vite que vous êtes un humain et que vous ne l'attaquez pas.  

Contrairement aux idées reçues, un ours ou une ourse qui se met debout n'est pas un signe d'agressivité, c'est un animal qui a une vue assez basse. Ça lui permet de sentir car son odorat est nettement meilleur que sa vue."  — Alain Reynes.