Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Deux nouveaux albums de Tintin en patois sarthois

-
Par , France Bleu Maine

Tintin revient en Sarthe! Trois ans après le succès des "L'zemmanché au gars Tournesô" (traduction en patois de "L'Affaire Tournesol"), la librairie Bulle récidive au Mans.

Samuel Chauveau, le patron de la librairie Bulle au Mans.
Samuel Chauveau, le patron de la librairie Bulle au Mans. © Radio France - Boris Hallier

Le Mans, France

Deux nouveaux albums de Tintin traduits en sarthois sont désormais disponibles. La librairie Bulle, au Mans, a en effet adapté en patois "On a marché sur la lune" et "Objectif lune", à l'occasion du cinquantenaire du premier pas sur le satellite de la terre. 

Intitulées "N'on a piané su' la leune" et "La leune! et qu'ça rouette...", ces bandes dessinées sont officiellement présentées ce lundi soir, à l'Abbaye de l'Epau au Mans.

"En 2016, nous avions écoulé près de 4.000 exemplaires de notre premier album de Tintin en sarthois, "L'z'emmanchées au gars Tournesô", s'enthousiasme Samuel Chauveau, le patron de la librairie Bulle, au Mans, qui a décidé de renouveler le succès.

5.000 coffrets disponibles

Cette fois, 5.000 coffrets contenant deux BD ont été édités. Un véritable pari qui repose notamment sur Serge Bertin, le traducteur des aventures de Tintin en patois.

Serge Bertin, le traducteur des albums de Tintin en sarthois. - Radio France
Serge Bertin, le traducteur des albums de Tintin en sarthois. © Radio France - Boris Hallier

Il lui a fallu 6 mois de travail pour adapter les deux albums. "Parfois, il y a des expressions impossibles à traduire. C'est le cas des jurons du capitaine Haddock ou de mots comme uranium", précise cet ancien professeur d'Histoire. Il a donc laissé libre cours à son imagination en tentant de conserver le côté comique de l'original.