Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDÉO - La Défense : le Spiderman français escalade la tour Engie pour "sauver Notre-Dame-de-Paris"

mardi 26 mars 2019 à 8:00 - Mis à jour le mardi 26 mars 2019 à 17:10 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Alain Robert, spécialiste de l'escalade à main nue, et surnommé le Spiderman français, est monté lundi matin en haut de la tour Engie à La Défense qui mesure 185 mètres. Il a été placé en garde à vue puis relâché sans poursuite. Il voulait, dit-il, "sauver la cathédrale Notre-Dame-de-Paris".

Alain Robert avait déjà escaladé la tour Engie en 2015
Alain Robert avait déjà escaladé la tour Engie en 2015 © Maxppp - Thomas Padilla

Paris La Défense, Rond point de la Défense, Courbevoie, France

Le "Spiderman" français Alain Robert, 56 ans, spécialiste de l'escalade à mains nues, a à nouveau fait parler de lui.  Il est monté, lundi matin, au sommet de la tour Engie, à La Défense. Cette immeuble de 37 étages mesure 185 mètres de haut. Il a mis 45 minutes pour arriver au sommet. Avec ce coup d'éclat, Alain Robert voulait attirer l'attention sur la cathédrale Notre-Dame-De-Paris, un patrimoine qui, selon lui, est en danger.  

Il a été interpellé au sommet de la tour vers 11H45 et placé en garde à vue au commissariat de Courbevoie (Hauts-de-Seine) pour "mise en danger de la vie d'autrui" et "manquement délibéré à la prudence", indique une source policière. On a appris ce mardi qu'il avait été relâché sans poursuite.

La direction d'Engie avait déposé une plainte qui a été classée sans suite, indique une source policière.

Le coup de gueule de l'homme-araignée 

"Cette nouvelle escalade clandestine est un coup de cœur et un coup de gueule pour sauver Notre-Dame-de-Paris : c'est le patrimoine français qui est en train de s'effondrer", explique Alain Robert.  "Cent cinquante millions d'euros sont nécessaires pour restaurer la cathédrale", a-t-il ajouté, un montant confirmé par la Société des Amis de Notre-Dame-de-Paris, qui cherche des mécènes en France et à l'étranger.  

L'association des Amis de la cathédrale affirme qu'elle n'était pas au courant de cette action. "Alain Robert ne nous a pas contactés. Nous ne lui avons rien demandé mais ce coup de projecteur peut nous aider", reconnait André Finot, chargé de la communication de la cathédrale et de l'association en précisant qu'il n'encourage pas ce genre d'action

Alain Robert a un palmarès bien fourni

Depuis 1994, Alain Robert réalise ses exploits sans autorisation. Il est seul et n'a aucun aucun système de sécurité. Fin janvier 2019, le Spiderman français avait été arrêté après avoir escaladé l'une des plus hautes tours des Philippines, la GT Tower  qui compte 47 étages.  En juin 2018, il s'était attaqué à la cinquième plus haute tour du monde à Séoul mais l'intervention des agents de sécurité l'avait obligé à renoncer.  En 2016, il avait déjà sévi à La Défense, en grimpant au sommet de la tour Total.