Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le stand up paddle débarque sur le Doubs

-
Par , France Bleu Besançon
Besançon, France

Encore peu répandue en Franche-Comté, la pratique du stand up paddle, en français pagayer debout, se développe dans le Doubs et en particulier près de Besançon. Rencontre à Avanne-Aveney avec le fondateur du groupe Doubs Paddle qui rassemble une douzaine de fondus de la discipline.

Enseignant chercheur à Besançon, Laurent a fondé le groupe Doubs Paddle qui regroupe une douzaine de personnes.
Enseignant chercheur à Besançon, Laurent a fondé le groupe Doubs Paddle qui regroupe une douzaine de personnes. © Radio France - Dimitri Imbert

Besançon n'est pas encore tout à fait Hawai mais ce n'est pas un poisson d'avril, la pratique du stand up paddle commence à s'y développer. Le stand up paddle ou SUP pour les initiés, c'est cette planche de surf assez stable sur laquelle on se tient debout en se propulsant à l'aide d'une pagaie.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

La cinquantaine sportive, le cheveu acier, le regard bleu, Laurent a fondé le groupe Doubs Paddle, qui regroupe pour l'instant une douzaine de pratiquants. Ce qui le séduit dans le paddle ? D'abord, la facilité. "On peut en faire où on veut avant je faisais du windsurf il fallait tout un matériel, là vous avez une pagaie un leash (l'attache pour ne pas perdre la planche, ndlr) et un flotteur. C'est extrêmement facile à manipuler, certains sont gonflables. Et vous pouvez sortir pour une demi-heure comme pour deux heures"", détaille cet enseignant-chercheur de la capitale comtoise. Ensuite, le lâcher prise et la communion avec la nature : "A Besançon, la rivière est magnifique. On trouve des castors, beaucoup d'oiseaux et énormément de poissons. Sur le Doubs, certains endroits sont magiques, vraiment incroyables".

Le paddle ? Lâcher prise et communion avec la nature.

Surtout, le paddle avec sa planche de plus de quatre mètres (25 pieds en langage surfer) peut se pratiquer en mode découverte comme en mode sportif tonique. "Vous pouvez travailler le cardio et l'endurance. Ca entretient bien, on travaille surtout les muscles profonds à droite comme à gauche, et la proprioception pour rester en équilibre sur la planche. Ca gaine énormément", raconte ce passionné de courses qui se déplace un peu partout en France pour y participer. Son rêve ? Lancer une compétition de paddle à Besançon.

Si vous souhaitez vous initiez au paddle, rien de plus simple Laurent vous prête le matériel. Vous pouvez l'appeler au 06 51 24 35 46 ou retrouver en ligne le groupe Doubs Paddle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess