Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Le surf électrique, nouvelle attraction à la base nautique de Lauterbourg

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Depuis le début de l'été, Sébastien Friker propose aux plus courageux de s'essayer au surf électrique sur la base nautique de Lauterbourg. Une activité accessible à partir de 12 ans.

Une fois la planche maîtrisée, il est très facile de tenir debout
Une fois la planche maîtrisée, il est très facile de tenir debout © Radio France - Lucas Martin-Brodzicki

Lauterbourg, France

Plus besoin de vent et de vagues pour surfer grâce aux surfs électriques connectés. Sébastien Friker a installé cette activité sur la base nautique de Lauterbourg, à la frontière allemande.

Les planches sont propulsées grâce à des turbines électriques. Les surfeurs n'ont qu'à appuyer sur un bouton pour avancer et tenter de se lever. Les plus habiles et légers peuvent atteindre les 40 km/h. 

Les surfs connectés sont propulsés grâce à des turbines électriques - Radio France
Les surfs connectés sont propulsés grâce à des turbines électriques © Radio France - Lucas Martin-Brodzicki

Maxime vient de terminer une session d'une vingtaine de minutes, tout sourire : "je n'avais jamais fait de surf et j'étais agréablement surpris. Quand tu te mets debout et que tu vas à fond, c'est franchement top."

Sur son stand Alsa-Surf 67, Sébastien Friker a soigné les détails pour renforcer l'impression d'être au bord de la mer. Sable fin, palmiers, parasols, on s'y croirait. "Je n'ai pas hésité longtemps pour choisir ce lieu. L'eau est magnifique. C'est un bleu azur qui change toute la journée", se félicite-t-il. 

Peggy est venue avec ses deux fils et elle ne regrette pas : "c'est très agréable, l'endroit est beau, calme. On a la chance d'avoir du beau temps en Alsace en ce moment, donc on en profite."

Jean, à gauche, et sa mère Peggy, ont apprécié le surf électrique - Radio France
Jean, à gauche, et sa mère Peggy, ont apprécié le surf électrique © Radio France - Lucas Martin-Brodzicki
Choix de la station

France Bleu