Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Le village fantôme de Clédat en Corrèze reprend vie peu à peu

mercredi 1 août 2018 à 18:13 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

Le village de Clédat en Corrèze été abandonné par ses derniers habitants en 1963. Il est rapidement tombé en ruine. Mais en 1998 une poignée de passionnés ont décidé d'en réhabiliter une partie. Et d'en faire un témoignage de la vie d'autrefois dans le secteur.

Clédat est bâti autour de roches majestueuses mais qui ont causé sa perte lors du développement de l'agriculture moderne
Clédat est bâti autour de roches majestueuses mais qui ont causé sa perte lors du développement de l'agriculture moderne © Radio France - Philippe Graziani

Grandsaigne, Corrèze

Clédat a été abandonné par sa dernière famille en 1963. Victime de son environnement rocheux incompatible avec l'agriculture moderne. "Comment voulez vous qu'on passe avec un tracteur dans un environnement pareil ?" demande Lucette Taguet. C'est elle qui avec quelques amis passionnés a créé en 1998 l'association "Renaissance des vieilles pierres" pour rénover le village, rattaché à la commune de Grandsaigne. Une entreprise folle : "C'était couvert de ronces, d'orties, d'arbres dans les murs. c'était la désolation". Et il avait aussi fallu trouver de l'argent. Pour compléter les subventions des collectivités, Lucette Taguet et une amie avait passé tout l'hiver à aller voir tous les foyers dans les communes voisines. "Il n'y a pas un seul foyer qui n'a pas donné un peu d'argent". 

Il n'est pas question de remonter le village" Lucette Taguet

En vingt ans l'association a réhabilité une grande chaumière avec un fournil attenant, la chapelle, quelques bâtiments et la fontaine Sainte-Magdeleine autrefois lieu de pèlerinage important. 

La chaumière sert de lieu d'accueil des visiteurs.  - Radio France
La chaumière sert de lieu d'accueil des visiteurs. © Radio France - Philippe Graziani

Mais le village reste en grande partie en ruine. Et il ne sera jamais rénové entièrement. "Il n'est pas question de remonter le village" précise Lucette Taguet. "Clédat est un village sans habitants mais qui a une âme" ajoute Yves Ragougneau, président de l'association. L'ambition est donc de redonner vie à ce village pour qu'il soit un témoignage touristique de la vie d'autrefois. Les murs en ruine sont donc peu à peu consolidés, mais c'est tout. Et l'association propose des visites libres ou guidées durant l'été et une série d'animations. _"Les visiteurs aiment retrouver cette âme d'autrefois, parce que c'est leurs racines "_conclut le président.

Lucette Taguet et Yves Ragougneau devant la chapelle de Clédat - Radio France
Lucette Taguet et Yves Ragougneau devant la chapelle de Clédat © Radio France - Philippe Graziani