Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Les 24 heures du Mans se jouent aussi sur le bitume virtuel

-
Par , France Bleu Maine

En juin 2019, la course mythique des 24 heures du Mans se jouera bien sûr sur sa piste mythique mais aussi sur le circuit du jeu vidéo Forza Motorsport pour l'événement E-Sport "Le Mans Esports Series". Douze équipes composées des meilleurs gamers du monde vont s'affronter comme les pros.

La compétition aura lieu sur le jeu vidéo Forza Motorsport 7
La compétition aura lieu sur le jeu vidéo Forza Motorsport 7 - Forza Motorsport 7

Le Mans, France

Les 24 heures du Mans se parent d'une nouveauté cette année : une compétition d'E-Sport, une course virtuelle sur le jeu vidéo Forza Motorsport 7 !  C'est "Le Mans Esports Series" dont les six phases de qualifications (que vous pouvez revoir sur internet en cliquant ici) ont eu lieu avant cette grande phase finale. 100.000 dollars sont à la clef pour les grands gagnants. L'épreuve aura lieu du vendredi au samedi matin. 

Fabien alias Williams Seven 

Parmi les compétiteurs, Fabien Pichet alias Williams Seven. Ce français de 24 ans accumule 7 ans d'expérience sur le jeu Forza, une expérience qui lui a permis d'être repéré et d'entrer dans une équipe professionnelle. Dans la vie, quand il ne roule pas sur des circuits virtuels, Fabien travaille dans l'hôtellerie. L'E-sport, il n'en vit pas, mais il profite : "Dans l'E-Sport, 80 à 90%¨des joueurs ne vivent pas des gains des compétitions. Les compétitions ne sont pas assez régulières et les gains divisés entre les compétiteurs. Forza a une certaine scène qui permet d'organiser ces tournois."

D'autant qu'en France, peu d'équipes ont des autorisations pour verser des salaires aux joueurs en l'absence de fédération officielle de l'E-Sport.

Lui s'entraîne dès qu'il en a le temps à côté de son emploi dans l'hôtellerie. C'est avec ses deux coéquipiers anglais qu'ils vont devoir se relayer sur le simulateur pour ces 24 heures virtuelles :

"Comme les pros, on va enchaîner plusieurs courses par équipes en essayant d'être le plus réguliers possibles." - Williams Seven / Fabien, E-sportif

Le matériel est fourni par l'organisation de la compétition et sera le même pour tous les pilotes : la course se jouera donc sur la régularité et la gestion de la fatigue. Une course qui se promet épuisante mais organisée du vendredi au samedi matin, de quoi ravir Fabien: 

"On va aussi pouvoir profiter des 24 heures du Mans réelles aussi !" - Williams Seven / Fabien, E-sportif

Les 24 heures du Mans égéries du jeu vidéo

Le mythique circuit des 24 heures a toujours fait partie du paysage vidéoludique. Dès l'ère des salles d'arcades d'ailleurs : le 1er jeu qui lui rend hommage date de 1976, à côté de "Pacman", on pouvait trouver "Le Mans", une borne arcade de chez Atari. Deux boutons, un stick et surtout un volant et deux pédales : un circuit vu du dessus, délimité par des pixels blancs sur un fond entièrement noir qui change à chaque tour pour rajouter du challenge. 

Pour gagner en perspective, il faut attendre 10 ans, 1986, le Mans s'affiche encore en arcade grâce au japonais Konami. C'est en 1997 que l'on verra une première modélisation 3D du circuit... aujourd'hui plus d'une vingtaine de jeux ont intégré le circuit des 24 heures et ont permis à des milliers de joueurs de s'y frotter.