Insolite

Les anciens rugbymen de Bellac posent nus pour la bonne cause

Par Juliette Bergé, France Bleu Limousin et France Bleu vendredi 1 janvier 2016 à 9:51

Pour la 7e année , les vieux du stade se deshabillent
Pour la 7e année , les vieux du stade se deshabillent © Radio France - Juliette Bergé

Ils se sont baptisés eux-même les "vieux du stade" en référence au calendrier des "dieux du stade". Les anciens rugbymen de l'association Les Vieilles Couennes font tomber le maillot pour la bonne cause.Les fonds récoltés permettent d'aider l'école de rugby du CS Bellac.

Rassemblés à l'intérieur du bar-tabac "Chez Sylvie" à Peyrat-de-Bellac, les anciens rugbymen racontent leurs souvenirs de leur voyage à Paris pour se rendre sur le plateau d'Evelyne Thomas pour l'émission C'est Mon Choix sur Chérie 25. Leur premier passage à la télévision. "C'était impressionnant, on était un peu stressés forcément mais ça s'est bien passé" confie Bernard Lestieux, président du club de rugby de Bellac. 

Se mettre à nu pour les jeunes du CS Bellac

Depuis 7 ans, les rugbymen de l'association Les Vieilles Couennes qui rassemble les anciens joueurs du CS Bellac font tomber le maillot pour les besoins du calendrier. Pour chaque mois,  les joueurs ont pris la pose en cachant leur sexe avec un ballon de rugby devant l'objectif de la photographe Gloria Gauthier. Se mettre à nu ensemble ne leur a pas posé problème : "On joue ensemble depuis 40 ans, on est une bande de copains donc il n'y a pas de gêne" explique Philippe 48 ans.

700 exemplaires déjà vendus 

Les membres de l'association "Les Vieilles Couennes"  - Radio France
Les membres de l'association "Les Vieilles Couennes" © Radio France - Juliette Bergé

"On est des rugbymen, on est habitués à se mettre à poil dans les vestiaires" confie Daniel, 67 ans, la star du calendrier qui avoue ne pas avoir de complexes. Le financement de l'école de rugby motive les anciens joueurs. _" Les ventes du calendrier vont directement pour l'école, pour que le matériel des gamins et les transports pour les compétitions, plus on vend mieux c'est pour le club" _indique Vincent Labarre, président de l'association Les Vieilles Couennes.

Cette année avec leur passage à la télévision, le calendrier marche bien. 700 exemplaires ont déjà été vendus dans les différents commerces de Bellac. De nouveaux sont d'ailleurs en cours d'impression pour faire face à la rupture de stock. 

Daniel : "Je ne rentre pas mon ventre c'est mon atout"

Partager sur :