Insolite

Les chevaux municipaux de Trouville à vendre sur internet

Par Nolwenn Le Jeune, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu vendredi 27 janvier 2017 à 14:51 Mis à jour le vendredi 27 janvier 2017 à 17:35

Les chevaux municipaux de Trouville à vendre sur internet (capture d'écran).
Les chevaux municipaux de Trouville à vendre sur internet (capture d'écran). © Radio France

Intercommunalité oblige, Trouville a dû arrêter la collecte hippomobile des déchets dans le centre ville. Elle vend donc ses chevaux municipaux sur un site spécialisé. Mais elle se réserve le droit de refuser la vente. Les enchères sont ouvertes jusqu'au 3 février.

À vendre : 2 chevaux + leur équipement. La petite annonce, postée en début de semaine sur internet, a de quoi surprendre. Le site est destiné aux collectivités locales qui veulent vendre du matériel. Alors des chevaux, c'est plus rare. Mais c'est une procédure normale, et surtout tout se déroule dans le respect des animaux assure la ville.

Un cob normand et un percheron à vendre

La collecte hippomobile des déchets dans les rues de Trouville-sur-Mer faisait la fierté de la municipalité. Plus écologique, moins bruyante, elle donnait un côté sympathique à la corvée de ramassage des ordures dans le port normand. Mais l'entrée dans la communauté de communes y a mis fin. Car il était impossible de la généraliser partout. Trouville a donc dû prendre la décision de se séparer de ses chevaux. Lasso du Jardin, cob normand de 18 ans, et Rio Grande, percheron de 12 ans, sont donc à vendre sur le site internet spécialisé webencheres.com.

La ville se réserve le droit de refuser la vente

Particuliers, collectivités, tout le monde peut se porter acquéreur. Mais la ville a posé ses conditions dans la petite annonce. "La mairie de Trouville sur mer étudiera les conditions d'accueil de l'animal et se réserve le droit de refuser la vente si celles ne s'avéraient pas satisfaisantes". En clair, elle ne vendra pas ses chevaux au plus offrant.

Elle souhaite également vendre les chevaux ensemble, et pour qu'ils continuent à travailler ailleurs, pourquoi pas pour continuer la collecte des déchets, elle propose également leur équipement. Le prix de départ a été fixé à 9 000 euros. Vendredi, personne n'avait encore surenchéri. Mais des candidats potentiels se sont manifestés. La vente prendra fin le 3 février à midi.

Stanislas Januskiewicz, responsable des achats et des ventes à la mairie de Trouville sur Mer

VIDÉO - Reportage réalisé lors d'un congrès des chevaux territoriaux qui s'était tenu à Trouville-sur-Mer en octobre 2010.