Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Daft Punk se séparent, l'une de leurs rares interviews a eu lieu à Dijon

-
Par , , France Bleu Bourgogne, France Bleu

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Le duo français internationalement connu, Daft Punk, se sépare après 28 ans de carrière. L'annonce est tombée lundi 22 février 2021. Les musiciens masqués étaient venus mixer à Dijon, dans les années 1990. Ils avaient donné l'une de leurs rares interviews.

Un coup de tonnerre dans l'univers de la musique - électronique mais pas que - lundi 22 février 2021. Après près de 28 ans de carrière, Daft Punk, l'iconique duo masqué, a annoncé sa séparation dans une vidéo intitulée "Epilogue". Leur attachée de presse a confirmé l'information auprès de l'AFP dans l'après-midi. On ne connaît pas la raison de leur séparation. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

L'une de leurs rares interviews... à Dijon ! 

En 1995, Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo débarquent à Dijon pour jouer dans LE club de la ville : l'An-fer. Deux ans avant la sortie de "Homework", en 1997, ils étaient venus mixer à l'An-Fer - à visage découvert à l'époque. Ils avaient alors donné l'une de leur rares interviews, au micro de Radio Campus Dijon. Découvrez-en un enregistrement dans la vidéo ci-dessus. 

Le flyer de leur concert à l'An-Fer, le 7 juillet 1995

Lors de leur concert à Dijon, à l'été 1995, les Daft Punk ne sont pas encore des stars planétaires, leur nom est encore écrit en tout petit ! C'est Lionel Fourré, programmateur du club l'An-Fer à l'époque, qui les programme : "Je m'occupais de deux DJ et ces deux DJ, fin 94, début 95, ont commencé à me parler d'un groupe qui s'appelait les Daft Punk qui allaient de rave en rave et qui ont commencé à avoir une notoriété très très forte."

Le programmateur, curieux de les entendre, décide d'aller les voir et les découvre lors d'une rave party à Lyon. Il accroche tout de suite et leur propose de venir se produire à l'An-Fer : "C'était la dernière date qu'ils faisaient avant de rentrer en studio pour sortir le fameux album qui a fait exploser leur carrière, qui est 'Homework'."

En 1995, ils ne sont pas encore mondialement connus donc "ils étaient sans casque, pas costumés", se souvient Lionel Fourré : "Tout le monde a vu leur visage, il y avait du monde à cette grosse soirée." Et l'ancien programmateur de percer le mystère de leur apparence physique : "Il y en a un grand blond cheveux plutôt bouclés, l'autre plus petit brun avec les cheveux longs."

Une rare photo du duo (au deuxième plan) lors de son passage à Dijon !
Une rare photo du duo (au deuxième plan) lors de son passage à Dijon ! - Lionel Fourré

Un succès difficile à prévoir

Le succès des Daft Punk était difficile à prévoir, estime aujourd'hui avec le recul Lionel Fourré : "Un succès aussi fort et international était difficile à prévoir pour un groupe de musique électronique, la musique électronique sous sa forme techno avait 6 ans donc c'était un mouvement très jeune ! Les Daft Punk, c'est les premiers dans la musique électronique à avoir une notoriété grand public à ce point-là !" 

Ce qu'ils avaient de différent des autres ? "Le son ! Ils jouaient beaucoup sur les effets, ils ont su évoluer avec le temps. Aussi, ils ont été assez forts pour préserver leur vie privée, ils ont su garder ce mystère et ça fait partie des légendes !" Et l'ancien programmateur d'assurer : "C'était des gens humainement super sympas !"

Collection personnelle - Lionel Fourré
Collection personnelle - Lionel Fourré
Choix de la station

À venir dansDanssecondess