Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Les dolmens de l'Ardèche, un patrimoine en péril

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Il y a urgence à sauvegarder ces imposants blocs de pierre qui servaient de sépultures il y a 3 à 5.000 ans. Un projet de valorisation vient d'être lancé.

Un dolmen dans l'environnement ardéchois
Un dolmen dans l'environnement ardéchois - Cité de la Préhistoire

Labeaume, France

On peut s'en étonner mais c'est ainsi. L'Ardèche possède plus de dolmens que la région Bretagne. Il y a 850 blocs mégalithiques qui ont été, à ce jour, recensés dans le département. Malheureusement, ce patrimoine est en danger. Il se dégrade sous l'effet du temps mais aussi à cause, parfois, d'actes de vandalisme et de pillage.

Les dolmens ardéchois évoqués par la conservatrice de la Cité de la Préhistoire

D'où le lancement d'un gros projet de sauvegarde et de valorisation. Des professionnels de la restauration de monuments en pierre vont intervenir, un programme de nouvelles fouilles est en cours, une procédure de classement "monument historique" est engagée pour l'ensemble des dolmens ardéchois. A moyen terme, une route des dolmens sera créée dans la région de Labeaume. L'ambition est également touristique. Le chantier est lancé. De nombreuses communes et intercommunalités du Sud-Ardèche sont associés à ce projet qui permettra au Département d'avoir un nouveau point d'appui pour attirer des visiteurs en quête de découverte patrimoniale et culturelle.

Choix de la station

France Bleu