Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDEO | Les écoliers de Désertines ont reçu environ 8 000 cartes postales après leur appel sur les réseaux sociaux

mercredi 27 juin 2018 à 6:48 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Mayenne

Plusieurs mois après avoir fait le buzz en demandant aux internautes d'envoyer des cartes postales du monde entier, les écoliers de Désertines, en Mayenne, font les comptes. Ils en reçu environ 8 000, et quelques-unes continent toujours d'arriver dans la boîte aux lettres.

Beaucoup de cartes reçues par les 17 élèves de la classe servent à décorer le hall de l'école.
Beaucoup de cartes reçues par les 17 élèves de la classe servent à décorer le hall de l'école. © Radio France - Tommy Cattaneo.

Vous vous souvenez sans doute de cette jolie histoire, celle des écoliers de Désertines et de leurs cartes postales du monde entier qui avait fait le buzz. Fin septembre 2017, le professeur et sa classe de 17 élèves avaient lancé un appel sur les réseaux sociaux pour un projet de classe : ils demandaient aux internautes de leur envoyer des cartes postales, où qu'ils se trouvent. Neuf mois plus tard, les écoliers en ont reçu environ 8 000 et ne savent même plus où les accrocher.

"Je savais que les réseaux sociaux c'était puissant, mais pas à ce point-là", confie Frédéric Heinrich, directeur de l'école primaire de Désertines et responsable du projet avec sa classe. "Beaucoup sont affichées dans le hall, on a mis un grand planisphère au centre et les cartes postales tout autour, reliées à la grosse carte avec des bouts de ficelle."

Des cartes d'Australie, de Libye et de l'Elysée

Les 17 élèves ont tous leur préférée. "Moi c'est celle des kangourous en 3D, on dirait vraiment qu'ils sont vrais", avoue Mérouane. "On en a vraiment de tous les continents", enchaîne son professeur. "On en a même eu d'Irak et de Libye." Les cartes postales n'ont pas servi uniquement à décorer l'école. A l'origine, l'idée était de s'en servir pour apprendre la géographie de manière plus ludique eux élèves, comme par exemple les départements et les régions françaises et les pays et les capitales des autres pays du monde. 

Les écoliers ont aussi reçu beaucoup de cartes postales françaises. - Radio France
Les écoliers ont aussi reçu beaucoup de cartes postales françaises. © Radio France - Tommy Cattaneo.

"Mais finalement, plus on recevait de cartes postales plus on s'est rendu compte qu'on pouvait aussi les utiliser pour travailler sur l'histoire, les arts plastiques ou encore les maths", poursuit Frédéric. Comment ? "Et bien pendant la leçon sur les centaines, on a remplacé les jetons par les cartes postales et on a fait faire des parquets de 10 aux CE1."

"On a aussi reçu une carte de l'Elysée, avec une photo d'Emmanuel Macron et sa signature", raconte Maya. Toutes les cartes postales et ce travail autour du thème du voyage ont inspiré jusqu'à la photo de classe. Cette année pas question de poser sagement les uns à côté des autres. A la place, les écoliers se sont mis en scène avec des drapeaux, des écharpes et des objets de différents pays, un peu comme s'ils avaient fait le tour du monde.

Le thème du voyage a servi d'inspiration à la photo de classe. - Radio France
Le thème du voyage a servi d'inspiration à la photo de classe. © Radio France - Tommy Cattaneo.