Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Suite à un pari sur Twitter, les gendarmes de la Loire iront danser sur la pelouse de Geoffroy-Guichard !

mercredi 26 décembre 2018 à 10:16 Par Alexandre Berthaud, France Bleu Saint-Étienne Loire

Après un pari sur les réseaux sociaux auquel les internautes ont répondu très vite, les gendarmes de la Loire vont devoir honorer leur promesse faite le 25 décembre : aller danser sur la pelouse du stade Geoffroy-Guichard, de l'ASSE.

La vidéo des policiers américains a inspiré les gendarmes de la Loire pour leur défi chorégraphie.
La vidéo des policiers américains a inspiré les gendarmes de la Loire pour leur défi chorégraphie. - Capture d'écran compte Twitter Gendarmerie 42

Saint-Étienne, France

Ils ne sont présents que depuis un mois sur Twitter mais les gendarmes de la Loire ont déjà le sens du buzz ! La preuve : après un pari lancé sur leur compte, ils vont devoir aller danser dans le Chaudron, sur la pelouse du stade de l'ASSE. Tout cela fait suite à un tweet posté le 25 décembre, montrant une vidéo de policiers américains en train d'effectuer une chorégraphie dans un centre commercial. Au-dessus de la vidéo ce message de la part des gendarmes : "À 1000 retweets, on vous fait la même au milieu du stade Geoffroy-Guichard !".

1000 retweets en moins de 2 heures : "vous nous avez bluffé"

Et les internautes ont répondu présent, 1000 retweets en moins de deux heures et un compteur qui continuait d'augmenter le 26 décembre. Un peu après 10 heures la publication avait dépassé les 3000 partages. Les gendarmes ont donc réagi par un nouveau tweet : "Nous n'avons qu'une parole,  de 1000 RT en moins de 2h, nous devons l'avouer, vous nous avez bluffé !  Merci de nous soutenir, merci d'être là... c'est aussi ça la #Proximité. Nous vous tiendrons informé très rapidement de la date choisie."