Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Les hôtels du Finistère dévalisés par les vacanciers

Une étude révèle qu'un vacancier sur cinq volerait dans les chambres d'hôtel. Peignoirs, chaussons, serviettes, bouilloires, téléviseurs, tout y passe. C'est le cas aussi en Bretagne.

Terrasse d'hôtel (illustration)
Terrasse d'hôtel (illustration) © Maxppp - Didier Deniel

Finistère, France

Une étude réalisée par le comparateur de vol Jetcost révèle qu'un vacancier sur cinq a déjà volé des objets dans un hôtel. En première position, on retrouve les produits de toilette (74%). "A la fin de ma saison touristique, j'avais une centaine de serviettes en moins sur un stock de 150 unités, ça me coûtait très cher", se souvient Tanguy Corre, le patron de l'hôtel de la pointe Saint-Mathieu de Plougonvelin dans le Finistère.

Depuis, pour stopper cette série de vol, il a fait changer le design des serviettes "pour que les clients soient moins tentés de les glisser dans leur valise." Parmi les objets les plus plébiscités, on retrouve les peignoirs et les chaussons (28%). C'est le cas dans ce grand hôtel de Concarneau où les peignoirs se volatilisent très fréquemment.

Tanguy Corre, directeur de l'hôtel de la pointe Saint-Mathieu à Plougonvelin

Des voleurs de télévision

Les vacanciers aiment également emporter avec eux les bouilloires (16%). Côté toilettes, les rouleaux de papier toilette sont très populaires, ce qui peut créer quelques situations cocasses pour les clients qui viennent juste après. "Dans le restaurant de l'hôtel, on nous vole même les bombes de désodorisant pour toilettes", se plaint Nicolas Conraux, de l'hôtel de la Butte à Plouider. "_On nous choppe aussi l'argenterie. Un jour, un client est parti avec de très belles statuettes en bois sculpté posées sur le mobilie_r", se rappelle le chef d'entreprise.

Renvoi par la poste

On ne compte plus les oreillers, les gants de toilettes, les portes-savons ou les tableaux décoratifs qui ont fini aux oubliettes. Le directeur de l'hôtel de la Butte dans le nord Finistère dit même s'être fait voler des téléviseurs cette année. "C'est compliqué de réagir quand on voit un client glisser un objet dans son sac. Il faut rester humble et prendre sur soi", conseille-t-il. Certains hôtels n'ont pas ce tact et demandent à leurs clients de renvoyer par la Poste les objets dérobés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu