Infos

INSOLITE - La moutarde de Dijon flotte dans l'espace

Par Marion Bargiacchi, France Bleu Bourgogne et France Bleu dimanche 23 octobre 2016 à 12:06

Fabrice Diot et quelques élèves de 2d britannique du lycée Charles de Gaulle
Fabrice Diot et quelques élèves de 2d britannique du lycée Charles de Gaulle © Radio France - Marion Bargiacchi

Au lycée Charles de Gaulle à Dijon, Fabrice Diot, professeur de SVT est passionné par l'espace. Il a répondu à un appel à projet du CNES. Résultat : ses élèves ont envoyé des graines de moutarde à bord de la station spatiale internationale samedi 15 octobre dernier. Du jamais vu.

L'expérience est inédite. Les jeunes élèves de la seconde britannique au lycée Charles de Gaulle ont proposé à l'ISS, la station spatiale internationale, de faire pousser des plants de moutarde de Bourgogne dans l'espace. Le CNES (Centre National d’Études Spatiales) et l'agence spatiale européenne en relation avec la NASA ont déjà sélectionné le projet et le suivent de près.

C'est Fabrice Diot, leur professeur de Science et Vie de la Terre, qui explique le mieux l'objectif de cette expérience :

"Le but est de comprendre pourquoi les racines poussent en général vers le bas. L'hypothèse c'est qu'il y a un mécanisme de détection de la pesanteur dans la graine. On a proposé d'envoyer des graines de moutarde de Bourgogne pour que le spationaute français Thomas Pesquet puisse mettre en germination d'ici un an à bord de la station internationale. Les élèves feront eux l'expérience au sol. On comparera ensuite nos résultats."

- Fabrice Diot, professeur de SVT

Une expérience menée sur trois ans

Le projet a été validé par les instances de l'aérospatial. L'année dernière, les élèves et leur professeur ont du élaborer un protocole expérimental en collaboration étroite avec les scientifiques du CNES. Tous les partenaires doivent valider ce protocole, étape par étape. Parfois, les experts modifient certaines parties du protocole car certains matériaux seraient dangereux à bord de la station spatiale.

Les élèves découvrent les contraintes qui sont plus nombreuses dans l'espace que lorsque l'on conduit l'expérience au sol.

— Fabrice Diot

Le projet a été entièrement validé en mars dernier. Les élèves ont conçu une boîte qui permet de fixer les graines et de les faire pousser en situation de pesanteur proche de zéro.

Un prototype de boîte pour faire pousser des graines de moutarde dans l'espace - Radio France
Un prototype de boîte pour faire pousser des graines de moutarde dans l'espace © Radio France - Marion Bargiacchi

Thomas Pesquet conduira l'expérience depuis le ciel cette année après avoir rejoint la station de l'ISS à bord de la fusée russe Soyouz. Les élèves vont même pouvoir discuter avec lui : ils auront un moment d'échange en direct depuis là-haut. La dernière année, les résultats seront récoltés puis exploités avec les élèves.

La dernière étape sera de réaliser un film pédagogique destiné aux élèves de collège pour leur expliquer le rôle de la pesanteur sur la croissance des plantes.

Partager sur :