Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

LES METIERS DE L'ETE : Arthur, maître-nageur sauveteur à Lille Plage

vendredi 3 août 2018 à 5:05 Par Margot Delpierre, France Bleu Nord

Tous les vendredis d'août, France Bleu Nord vous propose une série sur les métiers de l'été. Aujourd'hui rencontre avec Arthur, maître-nageur sauveteur à Lille Plage.

Arthur, maître-nageur sauveteur, terminera sa formation dans un an au CREPS de Wattignies
Arthur, maître-nageur sauveteur, terminera sa formation dans un an au CREPS de Wattignies © Radio France - Margot Delpierre

Lille, France

Arthur, maître-nageur sauveteur, effectue sa première saison à Lille Plage. Ce Nordiste âgé de 20 ans, en maillot de bain rouge sur le bord du grand bassin, surveille 150 enfants, heureux de piquer une tête. "J'ai eu pire ! Des bassins à 500 personnes dont 400 enfants", s'amuse l'étudiant.

Arthur David est élève au CREPS de Wattignies. Dans un an, à la fin de sa formation, il sera officiellement maître-nageur sauveteur, une fierté, car chez lui, ce métier est une affaire de famille

Mon grand-père était directeur de piscine, mon père maître-nageur" - Arthur

"On dit souvent qu'on ne fait rien, mais c'est fatigant. On est passif mais on doit toujours rester actif", affirme le jeune homme qui a pris conscience de sa lourde responsabilité. "J'ai déjà vécu un accident avec une petite fille, ça m'a bloqué pour faire ce métier et puis je me suis dit que j'allais en voir d'autres". 

Arthur surveille tous les baigneurs de 0 à 99 ans, et avec certains publics, c'est parfois plus difficile. "Avec les ados c'est compliqué de se faire respecter parce qu'on a quasiment le même âge, c'est dur au début", reconnait-il. 

Après quelques jours de vacances bien méritées, Arthur reprendra l'école en septembre avec au programme, des cours et du travail dans des piscines de la région, mais aussi une nouveauté pour lui : il animera ses premiers ateliers d'aquabike et d'aquagym.