Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Les organisateurs d'un festival manchois lancent une cagnotte après la mort d'une vache

mercredi 1 août 2018 à 9:00 Par Pierre Coquelin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu

Les organisateurs d'un festival techno près d'Avranches ont décidé de lancer une cagnotte pour dédommager un agriculteur. Une de ses bêtes est morte d'indigestion. Un drame lié à un accident provoqué par un festivalier.

La vache est morte d'indigestion après avoir mangé trop de compléments alimentaires
La vache est morte d'indigestion après avoir mangé trop de compléments alimentaires © Maxppp - Christian Watier

Le Val-Saint-Père, France

C'est une mort qui les émeut. Les organisateurs du festival techno "Le Siphon de l'univers" au Val-Saint-Père, près d'Avranches (Manche) ont décidé de lancer une cagnotte sur la plateforme Leetchi. Les Moutons électriques - ça ne s'invente pas - veulent dédommager un éleveur, après la mort d'une vache en marge du festival.

Tout remonte à la nuit du 21 au 22 juillet. "Un des participants à la nouba, au volant de son automobile a percuté une clôture électrique, ce qui a coupé le courant d’un enclos", expliquent les organisateurs dans leur appel aux dons. Certaines vaches en profitent pour se faire la belle et se rendent dans une réserve de compléments alimentaires. Le souci, c'est qu'ingérés en trop grande quantité, ces derniers peuvent devenir mortels

"Bovicide involontaire"

Et c'est ce qui est arrivé à un des animaux après cette "orgie". La vache est morte dans les jours qui ont suivi, au grand dam de son éleveur. "En bon troupeau ovin que nous sommes et hautement solidaires de la race bovine, nous nous tenons de dédommager les frais qu’ont engagé l’euthanasie et le manque à gagner que représente la perte de ce bovin immatriculé 666", ajoute les Moutons électriques. 666, où le nombre de la Bête, du Diable, dans la Bible

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Ce mardi, l'association a lancé une cagnotte. Son but : recueillir 2000 euros pour dédommager l'agriculteur, après ce "bovicide involontaire" pour reprendre leurs mots. 

"La vache et les moutons", une histoire en forme de fable qui aurait bien pu faire pâlir un certain Jean de La Fontaine.