Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Les pigeons ont envahi le clocher de l'église de Guéret

lundi 2 avril 2018 à 6:08 Par Sophie Peretti, France Bleu Creuse

Le clocher de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul de Guéret sera bientôt débarrassé de ses pigeons ! La mairie va faire des travaux pour remplacer les vitraux cassés et empêcher ces oiseaux de pénétrer à l’intérieur et d'y faire des dégâts.

Le clocher de l'église de Guéret
Le clocher de l'église de Guéret © Radio France - Sophie Peretti

Guéret, France

C'est une bonne nouvelle pour les fidèles de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul de Guéret !  Le clocher sera bientôt protéger des pigeons. Ils ont pris la mauvaise habitude de venir y nicher. Les oiseaux passent par des vitraux qui sont cassés ou se glissent entre les abat-sons, ces lames de bois qui rabattent le son des cloches vers le sol.

Des plumes tombent sur les bancs et sur la tête des paroissiens - Radio France
Des plumes tombent sur les bancs et sur la tête des paroissiens © Radio France - Sophie Peretti

Ils entrent et sortent à leur guise - le père Christian, le curé de la paroisse

"Ils sont là en famille, explique le père Christian, le curé de la paroisse Saint-Pardoux. Ça roucoule toute la nuit, c'est fort sympathique mais c'est quand même désagréable". Et effectivement, les oiseaux laissent des traces. La verrière qui devrait laisser passer la lumière est noire de fientes. Il y a des plumes sur les bancs, des fientes aussi parfois. Et tous les samedis, trois ou quatre fidèles viennent passer l'aspirateur pour nettoyer l'église.

Le père Christian, le curé de la paroisse de Saint Pardoux

Des travaux d'ici la fin de l'année

La mairie a décidé de s'attaquer aux problèmes. Les vitraux cassés seront réparés ou changés. Et ils seront protégés par un fin grillage pour que les oiseaux ne puissent plus les abimer. Les abat-sons vont eux aussi être rénovés. Coût des travaux : 170.000 euros, dont 70.000 pour l’échafaudage qui permettra d'accéder au clocher. Mais c'est le prix à payer pour se débarrasser de ces maudits pigeons.