Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Les pompiers de Nîmes fêtent leur collègue en fanfare

mercredi 18 avril 2018 à 19:07 Par Leila Mechaouri, France Bleu Gard Lozère

Huit camions de pompiers ont fait beaucoup de bruit dans les rues de Nîmes ce mardi soir. Il s'agissait en fait d'un départ à la retraite !

L'adjudant-chef Michel Audibert a passé 35 ans à la caserne nîmoise.
L'adjudant-chef Michel Audibert a passé 35 ans à la caserne nîmoise. - Pompiers de Nîmes

Nîmes, France

Si vous étiez à Nîmes mardi  17 avril vers 21 heures, vous les avez sans doute entendus : huit camions de pompiers, sirènes hurlantes, en plein centre. Un vacarme assez assourdissant, mais pourquoi ? Un accident grave ? Un incendie ? Pas du tout ! Les pompiers de la caserne de Nîmes ont tout simplement décidé de fêter le départ à la retraite d'un de leurs collègues.

L'adjudant-chef Michel Audibert a en effet quitté ses fonctions après avoir porté les bottes pendant 35 ans. Ses confrères ont donc voulu lui faire une surprise. "J'ai pleuré tout ce que j'ai pu. Ça a été une grande émotion", confie le jeune retraité. 

Un départ exceptionnel pour "un homme exceptionnel", estime quant à lui le chef de la caserne des pompiers de Nîmes. Et cela valait bien quelques sirènes ! "Ce n'est pas une question de droit, le droit on s'en sert pour demander une dérogation au code de la route", explique le lieutenant-colonel Olivier Tudela. 

On n'a pas fait d'infraction au code de la route, c'était juste festif !" - le lieutenant-colonel Tudela

Par festif, entendez un char romain en tête de cortège, un grand drapeau aux couleurs de la ville et Michel Audibert déguisé en César, paradant devant les arènes ou encore la Maison Carrée. Forcément, sa prestation n'est pas passée inaperçue auprès des Nîmois qui l'on croisé. Mais l'adjudant-chef ne veut pas se voir comme une figure locale. "Non, quand même pas !", plaisante-t-il. 

Michel Audibert a fait le salut romain devant les plus beaux monuments de la ville. - Aucun(e)
Michel Audibert a fait le salut romain devant les plus beaux monuments de la ville. - Pompiers de Nîmes