Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDEOS | Les sauveteurs de Biscarosse s'équipent d'un drone pour mieux éviter les noyades

dimanche 24 juillet 2016 à 6:00 Par Marc Podevin, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde et France Bleu

Un drone pour épauler les sauveteurs. C'est une nouveauté, au poste de secours de la plage nord de Biscarrosse. Conçu et assemblé dans les Landes, ce prototype est équipé d'une caméra et peut larguer une bouée. Il est utilisé depuis le milieu de la semaine.

Deux des sauveteurs de Biscarrosse ont été formés au maniement de ce drone
Deux des sauveteurs de Biscarrosse ont été formés au maniement de ce drone © Radio France - Marc Podevin

Biscarrosse, France

Au large, un baigneur est en difficulté. Aussitôt, un sauveteur lui vient en aide avec le drone.

Geoffrey Le Mentec est aux commandes. "Là, avec la vision que j'ai sur la tablette, je vois le baigneur qui agite les bras car il est en perdition", explique le sauveteur. "Je vais pouvoir me rapprocher de lui,  et ensuite larguer la bouée".

Le baigneur l'attrape, avant qu'un sauveteur vienne le chercher. En tout cas en temps normal. Cette fois-ci, il s'agit d'un exercice, pour voir si tout fonctionne.

Une bouée de sauvetage larguée en trente secondes

Dans les conditions réelles, ce drone est un vrai plus. "Quelles que soient les conditions et quelle que soit la distance, en moins de trente secondes, prise en main de la manette comprise, on arrive à aller sur zone et larguer une bouée", explique Romain Savaux, le chef du poste de surveillance de la plage nord. "Humainement, on ne peut pas faire mieux", ajoute-t-il.

Toutefois, cet appareil ne remplace pas l'action des sauveteurs. Ils ne disparaîtront pas de la plage nord de Biscarosse, assure Romain Savaux.

"Un moyen en plus d'aller aider les gens" Romain Savaux, chef de poste

Alain vient d'assister à cet exercice. Ce Biscarrossois trouve un côté rassurant à ce drone, notamment pour les parents dont les enfants vont se baigner. D'après lui, "ils savent qu'ils ont une sorte d'ange gardien qui peut intervenir rapidement".

Les sauveteurs de Biscarrosse n'ont pas encore adopté définitivement ce drone. Il est en phase d'essai jusqu'au 22 aout. Si cette première expérience est concluante, l'entreprise derrière cet appareil, Terra Drone, envisage de le commercialiser. Son prix pourrait tourner autour de 15 000 euros.