Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Les sauveteurs en mer de La Rochelle lancent un appel aux dons sur internet

vendredi 21 décembre 2018 à 16:15 Par Catherine Berchadsky, France Bleu La Rochelle et France Bleu

Les sauveteurs de la SNSM de La Rochelle ont besoin de 400.000 euros. pour changer les deux moteurs de leur vedette, tombée en panne en mai dernier. Pour trouver des fonds, la SNSM a recours au financement participatif et lance un appel aux dons.

La vedette SNSM 144
La vedette SNSM 144 - Sébastien Richard

La Rochelle, France

C'est le moteur bâbord de la SNS 144, encore appelée l'IMA Anrtioche qui a rendu l'âme, après 14 ans de bons et loyaux services. Un coup dur pour la station SNSM de la Rochelle, qui va devoir au nom du principe de précaution, changer les deux moteurs du navire, pour éviter une nouvelle mauvaise surprise. 

Vedette SNSM 144 - Aucun(e)
Vedette SNSM 144 - SNSM La Rochelle

Les quelques 60 bénévoles de la société de sauvetage en mer de La Rochelle disposent de deux navires : la SNS 144, un bateau de 15 mètres, et un semi-rigide de 7 mètres. Autant dire qu'il est compliqué pour eux aujourd'hui d'intervenir par gros temps. Les changements des deux moteurs se chiffrent à 320 000 euros, mais ils vont s'accompagner d'une révision un peu plus complète du bateau, qui doit rester opérationnel encore pendant quinze ans.

La SNSM a besoin de 400.000 euros 

"Une fortune de mer" sans mauvaise jeu de mot pour la SNSM qui doit aussi assumer son récent déménagement des "Minimes" vers le port de Chef de Baie, un choix stratégique pour arriver au plus vite sur les zones d'interventions, principalement dans les perthuis. Il faut aussi payer l'acquisition d'un nouveau ponton de 90 000 euros. Au total, la station de La Rochelle a besoin de 400 000 euros. 

Alors pour trouver l'argent, l'association, qui fonctionne à 25% grâce aux dons, a décidé de lancer une souscription sur internet, via une plateforme participative, Helloasso.fr. 

La vedette SNS 144 est désormais en réparation  - Aucun(e)
La vedette SNS 144 est désormais en réparation - SNSM La Rochelle

Une vidéo pour expliquer leur démarche

Les bénévoles de la SNSM ont décidé de jouer la carte des réseaux sociaux, en publiant une vidéo dans laquelle ils expliquent leur démarche.

Reportage avec la SNSM

Au total sur les 400 000 euros à trouver, l'Etat finance environ 100 000 euros. Rappelons que depuis le début de l'année, la SNSM de La Rochelle a réalisé 97 interventions, dont 37 opérations de sauvetage qui ont permis de sauver quatre à cinq vies.