Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Les vélelles, une marée bleue inoffensive mais odorante sur les plages catalanes

lundi 16 avril 2018 à 21:08 Par Tanguy Bocconi, France Bleu Roussillon et France Bleu

Contrairement aux apparences, ce ne sont pas des méduses mais des colonies de polypes marins, des organisme se nourrissant de plancton qui se sont échouées par milliards ces derniers jours sur le littoral catalan. Un phénomène naturel lié à la météo marine, mais qui reste assez rare sur nos côtes.

Les vélelles se sont échouées en masse en raison du vent fort qui a soufflé vers le littoral
Les vélelles se sont échouées en masse en raison du vent fort qui a soufflé vers le littoral © Radio France - Guillaume Roulland

Argelès-sur-Mer, France

Vous les avez sûrement remarquées si vous êtes passés prés d'une plage catalane ces derniers jours... il faut dire qu'elles dégagent une forte odeur de poisson pourri et qu'elles forment d'épais tapis bleus gluants sur le sable ! Des colonies de vélelles, un organisme marin à la fois cousin des méduses et des anémones, s'est échoué en masse sur nos côtes. Un phénomène rare mais sans aucun danger, car les vélelles ne sont ni urticantes, ni toxiques pour l'homme.

Une forte odeur de poisson pourri

La vélelle se présente sous la forme d'un anneau cartilagineux de couleur bleue et de forme ovale, de six centimètres de longueur maximale, qui ressemble par sa forme à une coquille de moule. Vivant en colonies marines, elles ne peuvent se déplacer de façon autonome et sont tributaires du vent qui décide de leur déplacement. C'est ainsi qu'elles se retrouvent périodiquement échouées le long de certaines plages, au printemps et au début de l'été, mais rarement dans de telles proportions dans nos régions. 

La récente invasion massive de vélelles s'explique par les vents très violents qui soufflent au large du littoral catalan depuis quelques jours. Un phénomène régulièrement observé dans les eaux de la Manche et sur les côtes anglaises ou irlandaises, mais beaucoup plus rare en Méditerranée. 

Les vélelles échouées se décomposent en quelques jours, non sans dégager une forte odeur de poisson pourri. Mais pas d'inquiétude, la plupart des communes catalanes ont déjà fait le nécessaire pour les enlever. Et ce petit désagrément ne devrait pas gâcher votre prochaine promenade à la plage ! 

Après quelques jours hors de l'eau, les vélelles sèchent, ne sentent plus et sont plus facile à ramasser  - Radio France
Après quelques jours hors de l'eau, les vélelles sèchent, ne sentent plus et sont plus facile à ramasser © Radio France - Tanguy Bocconi