Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Les voeux culottés du maire de Baillargues, un string aux couleurs de la République !

dimanche 7 janvier 2018 à 7:09 Par Guillaume Roulland, France Bleu Hérault

Depuis maintenant 10 ans, la carte de voeux du maire de Baillargues passe rarement inaperçue. Pour 2018 il a décidé de dénoncer la situation financière des communes en y ajoutant un string aux couleurs de la République. Un peu comme si les maires de province se retrouvaient désormais sans culotte !

La carte de voeux 2018 du maire de Baillargues et le string aux couleurs de la République
La carte de voeux 2018 du maire de Baillargues et le string aux couleurs de la République © Radio France - Guillaume Roulland

Baillargues, France

La carte de voeux fait partie de la tradition du début d'année. Mais dans la commune de Baillargues (Hérault), la carte de voeux du maire ne passe désormais plus inaperçue. 

Depuis maintenant 10 ans, Jean Luc Messonier, son premier magistrat, a pris l'habitude de mélanger voeux, humour et message politique.  Et cette année, la carte de voeux de Baillargues se double d'un string aux couleurs de la république

Le tout accompagné d'un message choc : "Comment l'État déshabille la province". Référence à la baisse des dotations de l'État et aux difficultés financières des communes françaises.  

Une carte 2018 qui n'a pas été envoyée à tous les habitants, pour des raisons financières. Mais dans les rues de Baillargues, forcément, elle fait parler.

"On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui"

Très peu d'habitants ont été destinataires de la carte. La mairie ne l'a adressée qu'à la cinquantaine de présidents d'associations, ainsi qu'à diverses personnalités de la commune et des environs.

Mais pas besoin de multiplier les tirages pour faire le buzz. Dans les rues, tout le monde est au courant de la dernière trouvaille du maire. Et dans l'ensemble, le message est plutôt bien interprété.

Pour cette mère de famille croisée devant l'hôtel de ville, l'idée est originale. "Je ne l'ai pas reçue, mais je ne suis pas choquée. C'est même rigolo. L'essentiel, c'est le message qu'elle véhicule. Et cela fait parler de la commune".

Un peu plus loin, un quinquagénaire sourit à l'évocation de la carte de voeux 2018. "Il faut bien s'amuser un peu. Dans ce monde ou il y a plus de choses négatives que positives, un peu d'humour ne fait pas de mal. On peut donc rire de tout, mais pas forcément avec n'importe qui".

Jean Luc Messonier, multi-récidiviste

Les facéties du maire de Baillargues sont donc devenues légendaires. En 2009 par exemple, il avait remplacé les deux zéros de l'année par deux préservatifs emballés et sur lesquels était écrit: "Actions en bourse, bourses en action". 

En 2011, il pronait la culture du gingembre plutot que la consommation de viagra. 

En 2018, c'est donc un string aux couleurs de la république qui fait le buzz. Et c'est précisément ce que Jean Luc Messonier voulait. Le maire de Baillargues affirme qu'il a déjà l'idée de la carte 2019, mais qu'il ne dira rien avant de l'avoir expédiée. 

Fin du mystère dans un peu moins d'un an !

Reportage à Baillargues - Guillaume Roulland

Jean Luc Messonier, le maire de Baillargues

Le maire de Baillargues, Jean Luc Messonier, la carte de voeux 2018 et le string - Radio France
Le maire de Baillargues, Jean Luc Messonier, la carte de voeux 2018 et le string © Radio France - Guillaume Roulland
En 2009, difficile d'échapper à la crise financière - Radio France
En 2009, difficile d'échapper à la crise financière © Radio France - Guillaume Roulland
La carte de voeux 2017, à quelques mois de l'élection présidentielle - Radio France
La carte de voeux 2017, à quelques mois de l'élection présidentielle © Radio France - Guillaume Roulland