Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Limoges : 19 nations s'affrontent et partagent leur passion du twirling bâton à l'occasion de la Coupe du Monde

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Jusqu'à ce jeudi, le zénith de Limoges accueille la Coupe du Monde de twirling baton. C'est la première fois que la compétition se déroule en France et les supporters sont venus des quatre coins du monde pour soutenir leur équipe.

Jusqu'à ce jeudi plus de 1200 athlètes s'affrontent à l'occasion de la Coupe du Monde de Twirling baton au zénith de Limoges
Jusqu'à ce jeudi plus de 1200 athlètes s'affrontent à l'occasion de la Coupe du Monde de Twirling baton au zénith de Limoges © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Limoges, France

Depuis ce lundi le zénith de Limoges accueille les passionnés de twirling baton, venus du monde entier. En effet, pour la première fois  en France, se déroule la Coupe du Monde de la discipline. Dès ce lundi matin, plus de 1200 athlètes ont investi  le tapis au centre de la scène. Dans les airs, le ballet de bâtons émerveille un public venu parfois de très loin car la compétition voit s'affronter 19 nations. 

Des supporters prêts à faire des centaines et des milliers de kilomètres

Ce ne sont que les éliminatoires mais le public est déjà présent, en nombre. Chacun affiche ses couleurs, défend ses athlètes mais tout se passe dans une bonne ambiance explique Séverine, habillée et maquillée en bleu blanc rouge . " Tous les Français dans le public sont présents pour tous les athlètes Français, les Américains c'est pareil, les Hollandais c'est pareil. C'est vraiment impressionnant ! "

John et les supporters Hollandais ont fait près de 700 kilomètres pour assister à la compétition. - Radio France
John et les supporters Hollandais ont fait près de 700 kilomètres pour assister à la compétition. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Les Hollandais ?  Difficile de ne pas les voir ! Au centre de la tribune, un groupe est habillé en orange de la tête au pied. Ils ont fait plus de 700 kilomètres pour voir la compétition. Ce n'est pas la première fois que John assiste à une Coupe du Monde de twirling baton " Pour moi c'est normal" plaisante-t-il. "Il y a même un parent qui est venu ce matin et qui va repartir cet après-midi, seulement pour voir sa fille, 3 minutes" . 

La grand-messe du twirling bâton

Pour voir sa fille, Varolina, elle, a même traversé l'Atlantique. Originaire de l'Ohio aux Etats-Unis, elle profite aussi de la grand-messe du twirling.  _"On voit beaucoup de gens, juste heureux d'être ensemble quelque soit le pays. Le twirling est une véritable famille_" estime cette américaine.  Les prestations s’enchaînent, le public applaudit les athlètes qu'ils soient  Américains, Français, Italiens, ou encore Slovènes, Croates et même Australiens ou ... Japonais. Ces derniers font d'ailleurs partis des favoris avec la France et les Etats-Unis et représentent l'une des plus importantes délégations. 

Varolina, elle, a traversé l'Atlantique. Cette maman originaire de l'Ohio est venue soutenir sa fille et profiter de l'ambiance de la grand messe de la discipline.  - Radio France
Varolina, elle, a traversé l'Atlantique. Cette maman originaire de l'Ohio est venue soutenir sa fille et profiter de l'ambiance de la grand messe de la discipline. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Cette ambiance, chaude, vivante plaît énormément à Sophie,  de l'équipe canadienne. "Cette compétition est la plus énorme que j'ai jamais vue !  Il y a beaucoup de monde et je suis très excitée _! Etre en France, c'est toujours une grosse ambiance, avec beaucoup de bruit ... C'est vraiment fun !_" explique la jeune fille, un grand sourire aux lèvres, même si elle s'avoue un petit peu stressée. 

Mais côté athlètes, l'ambiance est à la concentration. Dans les couloirs, derrière la scène, à l'extérieur, chacun s'entraîne et s'échauffe où il peut avant de monter sur scène défendre les couleurs de l'une des 19 nations représentées.