Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Limoges : le tournage du film "Vaurien" investit le Cercle de l'Union et Turgot

-
Par , France Bleu Limousin

Premier long métrage de Peter Dourountzis, "Vaurien" suit le quotidien d'un vagabond, caméléon qui erre entre centres de sans-abris et squats. A Limoges, le réalisateur a trouvé un décor plus vrai que nature : le Cercle de l'Union et Turgot.

Peter Dourountzis a décidé de tourner son film "Vaurien"  entièrement à Limoges et notamment dans l'immeuble du Cercle de l'Union et Turgot place Jourdan.
Peter Dourountzis a décidé de tourner son film "Vaurien" entièrement à Limoges et notamment dans l'immeuble du Cercle de l'Union et Turgot place Jourdan. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Limoges, France

Pour son premier long-métrage, Peter Dourountzis a décidé de tourner entièrement "Vaurien" à Limoges. Le tournage a débuté lundi 28 octobre. Le film suit le quotidien d'un vagabond, un jeune homme passe-partout, caméléon, prédateur aussi qui partage sa vie entre la rue, les centre de sans-abris et les squats. A l'affiche de ce film, notamment, Pierre Deladonchamps, césar du meilleur espoir masculin en 2014 pour L'inconnu du lac d'Alain Guiraudie mais aussi Ophélie Bau, vue dans Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche ou encore de jeunes talents comme Géaldine Martineau et Sebastien Houbani. 

Le tournage a débuté lundi 28 octobre. A l'affiche, notamment, Ophélie Bau et Pierre Deladonchamps. - Radio France
Le tournage a débuté lundi 28 octobre. A l'affiche, notamment, Ophélie Bau et Pierre Deladonchamps. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Grâce à ce personnage atypique, Peter Dourountzis compte emmener le spectateur dans des endroits peu conventionnels, comme les squats dont l'image est souvent celle de lieux sombres, sales, dangereux. A Limoges, il a trouvé un lieu plus vrai que nature, qui a dépassé son imagination : le Cercle de l'Union et Turgot. L'ancien immeuble sur trois étages dont une partie est classée monument historique, est en bien mauvais état. Abandonné pendant près de dix ans, il est aujourd'hui devenu un squat artistique, toléré par le propriétaire. 

Une partie du bâtiment est classée aux monuments historiques, notamment l'étage où se trouve une somptueuse verrière. - Radio France
Une partie du bâtiment est classée aux monuments historiques, notamment l'étage où se trouve une somptueuse verrière. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

C'est difficile de te parler de ce lieu. Il faut le voir - Sébastien Oubani (acteur)

Le parquet grince, les tapisseries sont, par endroit, déchirées, des fenêtres sont cassées mais sur les murs le visiteur peu voir des tableaux, des poèmes ou des mots griffonnées, des livres et des partitions sont disséminées dans les étages. 

L'équipe du film a investi le Cercle de l'Union et Turgo, devenu un squat artistique avec l'accord du propriétaire.  - Radio France
L'équipe du film a investi le Cercle de l'Union et Turgo, devenu un squat artistique avec l'accord du propriétaire. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Le lieu est à la fois séduisant et effrayant. Anxiogène, même. "C'est difficile de te parler de ce lieu, il faut le voir !" assure Sébastien Oubani, l'un des acteurs. " On dirait un ancien hôtel, ou un ancien casino"  lance Ophélie Bau tandis qu'il renchérit "Une maison un peu bourgeoise, hantée. On sent que ça a été un lieu super beau, luxueux. Il y a du marbre" , " il y a des miroirs immenses, qui doivent faire quatre mètres de long ! Il y en a partout, à tous les étages" complète l'actrice. 

Les traces du passé luxueux du Cercle de l'Union et Turgot. - Radio France
Les traces du passé luxueux du Cercle de l'Union et Turgot. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Quand je suis arrivé ici c'était même encore mieux que ce que j'avais imaginé ! (Peter Dourountzis ( réalisateur)

C'est la première fois que les deux acteurs tournent dans un tel décor, et pour cause il s'agit d'un véritable squat mais ce choix n'est pas étonnant pour Sébastien Oubani. D'abord parce qu'il est courant d'avoir recours à de vrais décors pour des films à petit budget comme ici, moins d'un million d'euros, mais pas seulement " C'est aussi ce que cherche à faire Peter, mettre son personnage en immersion, face à des vraies choses" confie l'acteur.

Lorsqu'il est arrivé dans les lieux, Peter Dourountzis est tombé sous le charme du Cercle de l'Union et Turgot. Un décor plus vrai que nature pour son film. - Radio France
Lorsqu'il est arrivé dans les lieux, Peter Dourountzis est tombé sous le charme du Cercle de l'Union et Turgot. Un décor plus vrai que nature pour son film. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

D'ailleurs Peter Dourountzis ne s'en cache pas, son personnage est un bon prétexte pour pousser la porte de lieu peu habituels, peu conventionnels. En repérage à Limoges c'est l'Office du Tourisme qui lui indique plusieurs "squats" dans la ville. Il en visite trois, mais en entrant dans celui-ci il est immédiatement tombé sous le charme. " _Moi à l'écriture j'ai mis du temps à trouver_, les slogans sur les murs, les idées pour peinturlurer le tout. Quand je suis arrivé ici c'était même encore mieux que ce que j'avais imaginé !

Mais il n'est pas le premier réalisateur dont le lieu fait marcher l'imagination. Avant "Vaurien" d'autres tournages ont eu lieu notamment des scènes de la série Un Village Français. Le tournage de "Vaurien" doit, lui, s'achever fin novembre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu